CPIE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thème - Biodiversité

mardi 28 février 2012

Manger mieux, ici et ailleurs : quels enjeux ?

classe de 2nde
classe de 2nde

Depuis le début de l’année scolaire, les élèves de la classe de 2nde D de la Cité scolaire Jean Prévost se sont investis dans un projet en éducation au développement durable et à la solidarité internationale (EDD-SI) en prenant comme exemple les enjeux agricoles et alimentaires.

Leur problématique est : « Manger mieux, ici et ailleurs : quels enjeux ? ».

Deux professeurs, Mme Chevalier, en Histoire-Géographie et M Saliaris, en Sciences économiques et sociales, fortement aidés par l’administration de l’établissement, ont encadré la classe et M Vacher (Sciences et vie de la terre) a apporté sa contribution. Ce projet a été soutenu par le CPIE (plusieurs animations de la part de Stéphane Desrousseaux) et se déroule en partenariat avec l’association Monde Pluriel. Le Conseil Régional a apporté sa contribution par le financement de ce projet.

Après avoir mis en évidence leurs propres représentations, les élèves ont réalisé un diaporama embrassant l’ensemble des enjeux actuels liés à l’alimentation et l’agriculture (le débat entre l’agriculture conventionnelle et bio, les avantages et les limites des circuits courts, les causes de la famine dans le monde, la dimension culturelle de l’alimentation, la malbouffe, les OGM, les agrocarburants, etc.). Ce diaporama sera imprimé pour être exposé dans la cité scolaire et à l’extérieur de l’établissement.

La visite de 2 exploitations agricoles du plateau (La Grand’Mèche et les Jalines) a permis aux élèves de comparer les modèles agricoles mais aussi leurs avantages et leurs difficultés.

Plusieurs groupes d’élèves correspondent également avec des élèves dans des établissements étrangers (Philippines, Sénégal, Italie) travaillant sur la même thématique qu’eux.

Des messages alertant les élèves de la cité scolaire sur les gaspillages au self sont actuellement diffusés sur les écrans de télévision de l’établissement.

Le 8 février, les élèves ont présenté leurs travaux à une classe de 5ème (encadrée par Mme Guillot - SVT) qui a réalisé un travail de réflexion sur l’alimentation et posé des questions aux élèves de 2nde sur les solutions aux problèmes alimentaires. On peut dire que ces derniers ont su relever le défi ! Les 2 classes réunies ont ensuite élu 2 délégués de 2nde qui représenteront leur classe lors d’une conférence nationale à Autrans les 26 et 27 mars prochain à laquelle participeront des délégués venant de plusieurs académies (dont la Guyane) qui réfléchiront sur les problématiques de développement durable et éliront à leur tour des délégués qui les représenteront à Bruxelles du 14 au 17 mai lors d’une conférence européenne réunissant des élèves de toute l’Europe ! Peut-être le lycée de Villard de Lans sera-t-il représenté ? Ce serait le signe que leurs travaux ont été jugés de qualité par leurs pairs !

Différents engagements ont également été pris sur les thémes :
- le gaspillage alimentaire dans les pays riches
- l’intérêt de développer les circuits-courts
- risques liés à la production des OGM Consulter les actions concrètes engagées sur ces 3 thèmes

Prochaines initiatives : l’organisation d’une ou plusieurs journées du développement durable dans l’établissement au mois de mai avec ateliers de discussion entre élèves et professionnels ou militants associatifs, des actions de solidarité nationale, etc.

lundi 17 octobre 2011

L’arbre qui ne cache plus la forêt ...

Vous étiez nombreux du 13 au 16 octobre à passer nous voir sur le village des sciences à Grenoble, place de Verdun.

Le CPIE Vercors était présent avec un jeu pédagogique interactif sur la thématique de la forêt du Vercors. Ce jeu de rôle est le fruit d’un travail de collaboration entre le CPIE Vercors, le Parc du Vercors, le CEMAGREF et Multicom qui a développé une table interactive.

Ce jeu permet de comprendre comment fonctionne la forêt du Vercors, parce qu’il n’y a pas que des arbres dans la forêt. Vous choisissez de jouer un personnage clé de cette forêt : un amoureux de la nature, un touriste ou un forestier. Vous avez pour mission de bien placer vos arbres sur le plateau de jeu. Pour cela, découvrez ce qui se cache dernière ces arbres et tentez de construire une forêt équilibrée sur le plan économique, social et environnemental.

Pour en savoir plus - Contactez Clémence Aubert au CPIE

Clemence.aubert@cpie-vercors.asso.fr

lundi 21 novembre 2011

La chaîne alimentaire et la forêt

Le matin du Jeudi 10 Novembre 2011, avec Jacky, nous sommes allés à Autrans, faire des activités sur la chaîne alimentaire avec les enfants d’une école élémentaire de CP-CE1. Pour commencer l’activité sur la chaîne alimentaire, nous avons d’abord répandu dans la cour de récréation des feuilles de papier sur les animaux et leurs identités pendant que Yves, l’instituteur des CE1, expliquait aux élèves le but des activités de la journée. Après avoir écouté les explications, les enfants ont cherché les feuilles correspondant l’une à l’autre et les ont classées dans l’ordre de la chaîne alimentaire.

Ensuite, l’après-midi, nous sommes allés cacher des silhouettes d’animaux dans une forêt sur une colline. Cette activité consiste à repérer des animaux dans la forêt et étudier leur mode de vie et leur comportement.

Nous avons donc placé les silhouettes dans des endroits évidents où les animaux passent leur vie et les enfants ont commencé l’activité. Il y a eu d’autres activités que les enfants ont fait. Ils ont fait des dessins sur le paysage et la progression de l’homme au fil du temps avec Yves et des assemblages de pommes de pins, de branches, de pierres, d’aiguilles de sapin, pour faire des animaux avec Katerine, l’institutrice des CP. Une manière d’utiliser les ressources de la nature sur place et une façon de comprendre le paysage que l’on voit devant ses yeux : les enfants ne remarquent pas tous la même chose et n’y attachent pas tous la même importance.

JPEG - 78.8 ko
JPEG - 72.1 ko
JPEG - 88.7 ko
JPEG - 77.9 ko
article réalisé par Sylvère dans le cadre de son stage au CPIE