Développement durable

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thème - Transport

vendredi 19 octobre 2012

On part à Die ... à bicyclette !

Tandis que le Vélo à Assistance Électrique (VAE) se développe en milieu urbain, il débarque aussi cet été dans le Diois, à la fois pour les touristes et pour les habitants, grâce à David Caqueret, créateur de la société À Bicyclette, à Die.

“Le vélo, mode de déplacement doux et non polluant, permet un contact direct avec la nature. Mais un relief trop accidenté dissuade les personnes peu sportives. Les Vélos à Assistance Électrique (VAE) rendent l’activité plus accessible en diminuant l’effort physique nécessaire. On a l’impression de pédaler sur du plat, même quand on est dans une côte raide ! Je souhaite développer cette activité en adéquation avec l’état d’esprit du Diois, où l’on respecte l’environnement dans lequel on vit”, expose David Caqueret.

David CaqueretOuverte le 1er juin, sa boutique, située dans le centre de Die, propose des VAE à deux types de clients : pour les touristes, une location à la journée ou la demi-journée, et pour les habitants, une formule à la semaine ou au mois. Des remorques, des sièges pour enfant et des pousseurs - c’est-à-dire des vélos pour enfant accrochés par une barre à celui des parents - sont fournis gratuitement. Le volet tourisme comporte des road books sur des circuits d’une quarantaine de kilomètres, ponctués de sites remarquables, d’activités à découvrir, et de producteurs ou artisans à rencontrer. Une façon originale de découvrir le Diois sans transpirer !

Pour les habitants, David Caqueret a concocté des tarifs très avantageux grâce à une aide de la Communauté de Communes : 15 € la semaine et 50 € le mois. “L’équivalent d’un plein d’essence. Mon but, c’est de faire changer les mentalités. Le VAE permet d’aller travailler sans voiture, et de décompresser au retour, ou bien de se rendre au marché de Die sans galérer pour se garer. Comme on pédale en silence, on voit souvent des animaux, qui ne nous entendent pas arriver.” Et David Caqueret, qui n’a pas le nez dans le guidon, a déjà d’autres projets en tête, comme des circuits de découverte du Vercors en VAE sur deux ou trois jours, avec arrivée et départ à la gare de Die. À suivre donc... à bicyclette !

A bicyclette, 18 rue de l’Armellerie 26150 Die

Tél : 04 75 21 08 51 ou 06 42 00 23 73

http://www.a-bicyclette.com

Un VAE, c’est quoi ? C’est un vélo doté d’une batterie au lithium et d’un petit moteur. Dès qu’on pédale, le moteur se met en marche et accélère l’allure. Comme si un autre cycliste, assis sur un tandem imaginaire, pédalait derrière vous pour vous soulager ! La batterie possède de 40 à 60 kilomètres e montagne. Considérés comme des bicyclettes, ces vélos peuvent être utilisés sur les pistes, les bandes cyclables et les voies vertes. Ils ne sont pas soumis à une assurance spécifique ni à une obligation de port du casque. Les vingt-cinq vélos de David Caqueret sont de fabrication alle- mande, haut de gamme et très fiables. Ils possèdent huit vitesses et sont typés ville, avec une position assise assez droite. David Caqueret

Extrait du Journal du Parc n°63 - Juillet 2012

mardi 16 octobre 2012

La mobilité en Royans

Diagnostic en 2009

Des enquêtes de proximité et des études ont révélé que les problèmes de mobilité dans le Royans étaient le souci premier des habitants, en particulier des populations précaires, des jeunes et des personnes âgées. Ces habitants ont souligné qu’il était difficile de se déplacer sur le canton et hors du canton, par manque de transports publics, manque de véhicule, ou de permis de conduire. S’ensuivent de grosses problématiques d’isolement, de chômage, de manque de socialisation.

Création du collectif “Bouge tranquille” en 2010

Un collectif regroupant habitants, associations et élus du canton a été créé. Suite à ses réflexions et travaux, il est apparu que la création d’un ou plusieurs moyens de déplacements alternatifs serait une réponse efficace pour un grand nombre d’habitants. Le choix du groupe s’est orienté vers le covoiturage et la voiture à plusieurs, système de stop organisé.

Les actions en 2012 et à venir

Suite aux travaux du groupe, des points stop provisoires ont été installés en 2011 dans toutes les communes du territoire. Le collectif travaille en étroite collaboration avec la CCPR afin de pérenniser les points stop et de développer le covoiturage. Le Conseil général de la Drôme a ainsi choisi le Royans comme un des trois territoires pilotes pour tester son schéma départemental de déplacements. Des aires de covoiturage devraient donc voir le jour d’ici fin 2012, début 2013, de même qu’un site internet, avec la participation active du collectif “Bouge tranquille.”

Contacts : bougetranquilleroyans[@]gmail.com

Extrait du Journal du Parc n°63 - Juillet 2012