Les Blogs du Parc du Vercors

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thème - Culture

jeudi 26 janvier 2012

2012.B 02 - Chaufferie automatique au bois pour le bâtiment du Mémorial de la Résistance à Vassieux en Vercors : avenants aux marchés de travaux

Par délibération 2011.B13 et 2011.B16, le Bureau du Parc a autorisé la Présidente à signer les marchés concernant la construction de la chaufferie bois du Mémorial de la Résistance à Vassieux-en-Vercors.

Le montant global initial des marchés de travaux signés avec les entreprises s’élève à 241447,11 € H.T. (valeur janvier 2011).

L’ensemble des avenants proposés représente une moins-value de 1 180,39 € H.T. équivalant à -0,49% du montant du marché initial et portant le montant global des travaux à 240 266,72 € H.T..

LOTSENTREPRISESMONTANT H.T. MARCHE INITIALAVENANT H.T.NOUVEAU MONTANT H.T.
LOT 1 - Terrassements – Gros œuvre BATI-SONE 130657,01 4881,61 135538,62
LOT 2 - Étanchéité ACEM 12418,50 / 12418,50
LOT 3 - Métallerie MAB EURL 19421,60 - 1496,00 17925,60
LOT 4 - Chaufferie bois (solution avec option à 150 KW) et électricité TORES 78950,00 - 4566,00 74384,00
MONTANT H.T. 241447,11 - 1180,39 240266,72

Les principaux travaux modificatifs qui se sont présentés en cours de chantier résultent d’aléas techniques :

  • Béton, coffrages et aciers pour les fondations et murs de soutènement,
  • Enrochement le long sur chemin piéton et accès technique silo,
  • Calorifuge tôle place PVC ; compléments de réseaux extérieurs et tuyauteries en chaufferie gaz.

ainsi que des moins-values dues à des modifications ou suppressions de certains travaux :

  • Remplacement de l’ever-green par graviers pour l’aménagement de l’accès technique,
  • Suppression de certaines installations de chantier (wc chimique, branchement égouts, eau et électricité) dues à l’utilisation des installations existantes du bâtiment du Mémorial,
  • Suppression de grilles et canalisation de ventilation et de la trappe intérieure d’accès au silo,
  • Suppression de bouteilles de mélange, de pompe et régulation de bouclage et suppression de la rénovation de la ventilation du mémorial.

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’AUTORISER la Présidente à signer les avenants aux marchés de travaux concernant la construction de la chaufferie bois du Mémorial de la Résistance à Vassieux-en-Vercors, ci-dessus proposés,
  • d’AUTORISER la Présidente à signer tous actes, pièces et documents afférents à ce dossier.

jeudi 22 novembre 2012

2012.B 51 - Réalisation d’un support de diffusion : Un livre-DVD Paysages-Vercors

Plusieurs films ont été produits récemment sur les paysages du Vercors, soit commandités par le PNRV, soit avec son soutien financier.

Ils questionnent nos évidences face aux paysages, suscitent la confrontation.

La nécessité d’un accompagnement et d’une médiation autour de leur diffusion comme les rencontres nomades, conférences... est indispensable.

Les films et documents multimédia récents sur les questions de paysages du Vercors sont les suivants :

  • « De la neige en été », Jérémie Lamouroux & Martin Debisschop, 50’, octobre 2010 (Appel à projet 40 ans du PNR du Vercors).
  • « Paysages du Vercors », Samuel Aubin, 25’, sept. 2010 (commande du PNR du Vercors sur la question “paysage et société”).
  • « Rochechinard, un portrait » de Fabian Da Costa, 52’, sept. 2010 (financement Leader 2011).
  • « Passages », 12‘, film-atelier réalisé avec Ecran Libre, juillet 2008.

Objectifs :

  • Restituer les créations inédites, regards d’artistes, produites par le PNRV ou réalisées sur le territoire du PNRV en lien avec les enjeux sur l’évolution des paysages et les questions d’aménagements du territoire.
  • Faire part d’une réflexion plus globale sur les questions que se pose le territoire du PNR du Vercors sur l’évolution de ses paysages.

Dépenses :

Nature des dépensesMontants
Droits d’auteur 2 000,00 €
Édition (graphisme et impression 300 ex) 10 000,00 €

Subventions :

Finances sollicitéesMontants
RRA Ligne Parc 5 440,00 €
UE 6 560,00 €
TOTAL12 000,00 €

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • de SOLLICITER l’intervention du Feader et la participation des collectivités locales,
  • d’AUTORISER la Présidente à signer tous les documents relatifs à ce dossier.

vendredi 26 août 2011

À Vassieux, trois musées du temps au cœur du paysage

Musée de la préhistoire
Musée de la préhistoire

Un “musée de site”, un musée de “deuxième génération”, et un autre inventant une “troisième voie” : en peu d’années, un étonnant travail de renouveau muséal a eu lieu à Vassieux, concrétisé cet été par une billeterie unique.

« À Vassieux, le tourisme a pris corps grâce à un tourisme de pèlerinage après la guerre, qui s’est renforcé par l’apparition, dès la fin des années 1960, d’un tourisme vert autour des loisirs de pleine nature » explique Pierre-Louis Fillet, directeur du Musée de la Résistance. « Puis, dans le dernier quart du XXe siècle, deux équipements complémentaires, offrant deux regards sur une même histoire, vont concourir à la pérennisation de la mémoire des évènements de 1944 et à la vitalité du tourisme. En 1973, l’ancien maquisard Joseph La Picirella ouvre le Musée de la Résistance, au terme de plusieurs années de recherches historiques personnelles, en hommage aux victimes de 1944. Une vingtaine d’années plus tard, en 1994, dans le contexte des commémorations nationales du 50e anniversaire des combats, le Mémorial de la Résistance est inauguré, géré par le Parc Naturel Régional du Vercors. En 1999, Joseph La Picirella “passe la main” au Conseil général de la Drôme, qui rénove le musée de la Résistance en 2010. »

Mémorial de la résistance
Mémorial de la résistance

Trois musées du temps, au cœur du paysage

Nous sommes dans le nouveau Musée de la Résistance, au cœur de Vassieux. L’extraordinaire collection d’objets des années de guerre (chaise et vaisselle nazie, mannequins, vêtements, armes et jeux, matériels d’aviateurs…) et les (terribles) panneaux réalisés par le fondateur, aux photos inoubliables, projettent le spectateur saisi dans une autre époque. En même temps, et c’est un tour de force, le discours historique restitue les événements de 1944 dans le contexte de la construction du Vercors ; et raconte l’histoire du tourisme et de ces musées – celui-ci qui a été de « première génération » ; le Mémorial, qui appartient à la seconde. Le visiteur, ramené au présent, est maintenant plongé dans la durée. Va-t-il rejoindre l’impressionnant Mémorial, lové face au paysage dans une courbe du col de La Chau, qui universalise les enjeux de cette mémoire et de la résistance ? Ou bien s’enfoncer au fond des bois, au fond des temps ? Remonter 4500 ans vers un atelier de taille de silex découvert intact en 1970 ? Venu abriter en 1978 ce site unique en Europe, classé Monument Historique dès 1983, labellisé Musée de France en 2002, le nouveau Musée de la Préhistoire du Vercors a été agrandi, rénové, largement complété en 2008 par le Parc du Vercors. Lorsque le visiteur repartira, par le col de Proncel ou de La Chau, face à la crête dinausorienne des Hauts-Plateaux, face à ces couches géologiques semblables au feuilletage du temps, peut-être ressentira-t-il alors l’émotion d’un paysagehistoire, brusquement rendu immense par la quatrième dimension.

« Les trois musées ont décidé de favoriser ces découvertes, par une billeterie unique ; nous entamons un travail commun, avec les enfants et dans nos présentations, pour mettre en valeur leurs complémentarités », conclut Pierre-Louis Fillet.

 

jeudi 3 mai 2012

2012.B 21 - Attribution des subventions 2012 aux manifestations

La présente délibération a pour objectif d’attribuer pour 2012, les subventions à diverses associations et d’apporter une aide financière aux manifestations suite à l’examen des demandes par la commission culture et patrimoine du Parc, réunie le 27 avril 2012.

1/ Subventions aux structures sous convention ou ayant fait l’objet d’une attribution au Comité syndical du 31/03/2012

Libellé20112012
Subventions reportées
VEP - CCVinay B65-2010 15 000,00 € 15 000,00 €
Famille énergie + (B30-2011) 4 860,00 € 4 860,00 €
TOTAL 19 860,00 € 19 860,00 €
Libellé20112012
CPIE 109 093€(cpte 611 : prestat°de serv.) 109 093€(cpte 611 : prestat°de serv.)
APAP / service remplacement  47 825,00 € 47 825,00 €
APAP / fonctionnement 50 175,00 € 50 175,00 €
SIVER 11 000,00 € 11 000,00 €
Maison du Parc et du Mont Aiguille 25 500,00 € 12 750,00 €
Relais d’info (x7) 45 750,00 € 42 700,00 €
ACEV 4 000,00 € 4 000,00 €
Hébergeurs et prestataires de la GTV 22 000,00 € 11 000,00 €
FAUP 4 800,00 € 5 000,00 €
TOTAL 211 050,00 € 184 450,00 €
Pour mémoire, l’APAP, le CPIE et le Siver bénéficient également de l’hébergement gratuit

2/ Subventions aux manifestations (enveloppe de 15 140,00 euros)

Manifestations structurantes (voir tableau ci-joint)

Manifestations culturelles (voir tableau ci-joint)

Tableau manifestations 2012
Tableau manifestations 2012

Rappel de ces critères proposés par la Commission :

    • mettre l’accent sur les projets innovants qui affirment les priorités de la Charte,
    • aider les nouvelles manifestations,
    • porter une attention particulière aux nouvelles communes,
    • l’aide sera limitée à trois années consécutives,
    • ne sera prise en compte qu’une seule manifestation par commune,
    • ne sera prise en compte qu’une seule manifestation par structure,
    • comportement éco-citoyen des associations subventionnées,
    • l’aide est versée dans l’année et ne peut être reportée l’année suivante. Critères de non recevabilité :
    • action en contradiction avec la charte,
    • action dont l’impact est très localisé,
    • action en concurrence directe avec une autre action déjà soutenue par le Parc. Ces critères s’appliquent depuis l’année 2010. Une information a été faite aux organisateurs de manifestations sollicitant régulièrement une aide du Parc.

Un rappel doit être fait sur les autres types d’implication du Parc :

    • le Parc apporte son soutien à travers la présence du stand Parc pendant les manifestations,
    • l’implication de la garderie verte et les animations du CPIE.

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’ATTRIBUER les subventions 2012 aux associations et structures partenaires selon les tableaux ci-dessus,
  • d’ATTRIBUER les subventions 2012 aux différentes manifestations selon le tableau annexé,
  • d’AUTORISER la Présidente à signer tous les documents relatifs à ce dossier.

jeudi 16 mai 2013

2013.B 32 - Fenêtres sur Combe Laval : partenariat/subvention

Engagé sur le long terme et sur un rythme de biennale (soutien du Conseil général sur une base pluriannuelle), le projet cherche à requestionner les liens du territoire avec cet espace emblématique.

Espace de vie mais également : Site Natura 2000, site classé et ENS en projet, ce lieu se prête à une réflexion et une construction en continu, où les événements viennent baliser tous les deux ans les étapes de travail de construction d’un sens nouveau et partagé pour cet espace.

En ce sens la démarche des porteurs de projet est complètement congruente à celle mise en œuvre dans le cadre des projets comme EXYZT où un travail sur l’espace était soutenu par une ingénierie culturelle particulière. Fenêtres sur Combe Laval se situe dans cet axe de réflexion que souhaite porter le syndicat mixte en s’ancrant, au delà du soutien à l’événement dans un partenariat durable autour de ce site.

Le coût total prévisionnel de l’opération est d’environ 60 000 €.

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’ATTRIBUER une subvention 2013 d’un montant forfaitaire de 5 000,00 € à la Communauté de Communes du Pays du Royans,
  • d’AUTORISER la Présidente à signer tous les documents relatifs à ce dossier.

jeudi 25 octobre 2012

2012.B 47 - Attribution des subventions 2012 aux manifestations

Lors de sa séance du 3 mai dernier, le Bureau a procédé à l’attribution des subventions aux manifestations 2012 à hauteur 14 700 € pour une enveloppe de 15 140 €. La commission culture et patrimoine du Parc, réunie le 21 septembre 2012, a examiné de nouvelles demandes et propose d’attribuer le solde de l’enveloppe, à savoir 440 € à l’association Écran libre.

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’ATTRIBUER à l’association Écran libre la somme de 440 € dans le cadre des subventions aux manifestation 2012,
  • d’AUTORISER la Présidente à signer tous les documents relatifs à ce dossier.

jeudi 3 mai 2012

2012.B 22 - Coopération inter-territoriale sur le thème du paysage industriel : « résidences d’artistes dans 4 parcs naturels régionaux

Projet artistique et de recherche autour de la thématique du Paysage Industriel.

Réunis autour d’une histoire et d’une activité industrielle partagée, quatre territoires de Parcs naturels régionaux ont souhaité se réunir pour s’interroger sur le paysage industriel, son patrimoine et les industries actuelles existantes.

L’objectif de ce projet est de faire connaître ces activités et ces patrimoines, de les faire partager et de questionner les acteurs sur son devenir et son inscription dans le paysage d’aujourd’hui.

Pour ce projet, les partenaires ont choisi l’expression artistique pour intervenir comme un médiateur, un révélateur. Il interpelle le public sur les usines à la campagne, il les met en lumière en faisant parler d’elles et il pousse le public à s’interroger. Le travail de l’artiste est le moyen de rassembler de nombreux partenaires et de les sensibiliser à une problématique commune. En complément, les Parcs feront appel à des chercheurs en sciences sociales qui interrogeront le rôle qu’un Parc a à jouer autour de ces questions, sachant qu’il dispose, entre autre, d’une mission de développement économique, d’urbanisation et de patrimoine.

Un projet culturel d’art contemporain …

Il s’agit d’un projet culturel sur 3 ans (deux ans de résidence et une année bilan) qui fait appel à des artistes professionnels d’art contemporain afin de porter un projet qui s’inscrive dans une démarche de qualité. Nous avons plus précisément retenu les arts visuels comme discipline artistique.

Fondé sur l’accueil d’artistes en résidence…

Ce projet est construit autour de l’accueil d’artistes en résidence. Il s’agit d’accueillir un artiste sur un territoire, autour d’une question posée, en vue de la réalisation d’une œuvre et d’une démarche de médiation culturelle.

Le travail parallèle mené autour du projet…

Nous proposons par ce projet, d’ouvrir des pistes, de mener un travail de recherche et de réflexion par rapport à toutes ces questions avec des scientifiques et au travers du travail de plusieurs artistes.

Les résultats escomptés :

  • Dynamique locale : (ré)appropriation, par les habitants, de leur territoire et de leur histoire ; transversalité du projet pouvant apporter échanges et partenariats entre domaines et acteurs différents ; participation à un projet à la fois local et trans-territorial.
  • Une production : Nos territoires de Parcs naturels régionaux, sont présentés essentiellement comme des territoires ruraux dont les espaces agricoles, forestiers, naturels…structurent le paysage. Cependant, l’industrie, en tant qu’activité, a également contribué à façonner certaines parties des paysages actuels de nos territoires ruraux ainsi que le paysage rural dans son ensemble (impact socio-économiques…). Les traces de cette industrialisation sont bien présentes : un projet de coopération sur la thématique du Paysage industriel va vous permettre d’aborder les questionnements suivants :
  • Une mise en questionnement du territoire sur la question de l’évolution des paysages industriels et de leur valorisation et la production d’un travail de recherche.
  • Des temps d’échanges, de débat et de restitution :
    • entre les territoires Parcs,
    • entre les artistes,
    • entre les artistes et les scientifiques.
  • Une sensibilisation du public à l’art contemporain et plus globalement l’intégration d’une dimension artistique dans les projets de développement.

Budget Paysage Industriel 2011-2012

Types de dépensesMontant en € TTC par artiste et par territoire
Bourse artistique 9 000 €
Interlocuteur local Art contemporain 35 000 €
Médiation patrimoine secteur 1 4 078 €
Interlocuteur local Patrimoine ou Industriel 10 800 €
Médiation patrimoine secteur 2 4 078 €
Mission Photo 3 244 €
Réalisation Audio 2 400 €
Communication 2 800 €
Total 71 400 €
Financements
RRA Fiacre 2011 10 000 €
RRA Fiacre 2012 10 000 €
PNRV ligne CG 38 6 775 €
PNRV ligne CG 26 5 355 €
Leader 39 270 €
Total 71 400 €

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’APPROUVER le plan de financement de l’opération tel qu’exposé ci-dessus,
  • d’AUTORISER la Présidente à SOLLICITER les subventions auprès des partenaires financiers et à SIGNER les documents afférents à ce dossier.

jeudi 3 mai 2012

2012.B 23 - Réalisation d’une publication – capitalisation et valorisation d’une démarche urbaine, culturelle et innovante

« Sur la place publique : réflexion sur les espaces publics à Saint-Jean-en-Royans »

Contexte :

Depuis l’automne 2009, le Parc naturel régional du Vercors a missionné l’association De l’aire et la Halle, le Collectif Exyzt (architectes, artistes, constructeurs...) pour intervenir auprès des élus, des citoyens et des associations de Saint-Jean-en-Royans pour une étude-action originale intitulée « Sur la place publique ». Leurs interventions stimulent une réflexion participative et créative sur les espaces publics de la commune : comment on les vit, comment on aimerait les vivre, comment on peut les imaginer pour l’avenir. Les actions menées visent à stimuler les réactions et les idées des citoyens, et à accompagner les élus dans la construction de futurs projets possibles.

Ce projet a été initié par le Parc naturel régional du Vercors, dans le cadre du programme LEADER, (concevoir le paysage comme une construction sociale et culturelle).

Réalisation d’une publication capitalisant et valorisant cette démarche urbaine et culturelle pour :

    • Restituer un travail original mêlant la production culturelle et artistique, les questions d’aménagements du territoire et la participation locale.
    • Témoigner de la construction de cette démarche : sa méthodologie, ses acteurs, ses enjeux politiques, économiques, sociaux, environnementaux...
    • Faire part d’une démarche partagée innovante entre des acteurs tels que la Commune, le CAUE, le Centre Social, le PLU en cours, le Collège, Drôme Aménagement Habitat (bailleur social sur le quartier de Chaux).
    • Témoigner de tout un processus d’étude-action sur la question des espaces publics avec ses temps forts et ses problématiques.
    • Donner la parole aux acteurs du projet : le PNR Vercors, Exyzt, La Halle, De l’aire, les élus, le centre social, le bailleur social, le CAUE, les associations locales, les citoyens, les artisans impliqués, les bénévoles...
    • Donner à voir la construction du projet et ses réalisations, ses propositions réalisées ou utopistes, ses temps de vie, à travers l’écrit et l’image, la cartographie, les plans...
    • Faire part d’une réflexion plus globale sur les questions que se pose le territoire du PNR du Vercors sur l’évolution de son aménagement.
    • Participer à une réflexion sur les nouvelles méthodologies en matière de participation et en matière d’aménagement du territoire, lesquelles sont aujourd’hui en plein renouvellement au niveau national et international.
Dépenses Recettes
Direction Publicationdroit d’auteur écriture 6 000
Graphisme 3 165 CG 26 3 000
Imprimerie 6 985 RRA 6 603
Journée de restitution 2 000 Leader 11 737
Fiche méthodologique 700
Droit photo 2 490
Total 21 340 Total 21 340

Le Bureau, après en avoir délibéré, à l’unanimité décide :

  • d’APPROUVER le plan de financement de l’opération tel qu’exposé ci-dessus,
  • d’AUTORISER la Présidente à SOLLICITER les subventions auprès des partenaires financiers et à SIGNER les documents afférents à ce dossier.