Les blogs du Parc Naturel Régional du Vercors - Agriculture durable : commentaires 2015-02-23T09:01:25Z Suivi du débit des sources 2016-08-27T14:06:41Z 2016-08-27T14:06:41Z <p>> Jasse du Play : 2 - le 23/08/2016</p> <p>>Les Serrons : 0 - le 24/08/2016</p> <p>>Fontaine des endettés au Pret Peyret : 2 - le 24/08/2016</p> <p>>Baume Rousse : réserve bien remplie -1 - le 25/08/2016</p> Suivi du débit des sources 2016-08-26T13:48:14Z 2016-08-26T13:48:14Z <p>Baume Rousse 22/8/2016 : 1, réserve pleine</p> <p>Col des Bachassons (bergerie du Jasneuf) 22/8/2016 : 3</p> <p>Les Serrons 23/8/2016 : 1, flaque assez verte avec larves</p> <p>La Chau 23/8/2016 : 1</p> <p>Jasse du Play 23/8/2016 : 2, pas loin de 3. <br />Pas mal de monde à ravitailler ici, attente potentielle. <br />Le GR 91 vient d'être détourné, crochet d'environ 1,5km vers l'est, pour passer exactement à cette source. Aucune carte à jour. Nouvel itinéraire encore peu balisé et marqué sur le terrain.</p> Source de Gerland 2016-08-26T05:37:27Z 2016-08-26T05:37:27Z <p>Mardi 23 Août <br />Débit 2</p> Suivi du débit des sources 2016-08-18T19:10:09Z 2016-08-18T19:10:09Z <p>dimanche 14 aout <br />source de l'Essaure <br />débit 0</p> <p>source du Creuson <br />débit 2</p> <p>source de la Colombette <br />débit 1</p> Suivi du débit des sources 2016-08-16T06:27:20Z 2016-08-16T06:27:20Z <p>Source de l'Essaure <br />Débit 1 au 14 aout 2016</p> Source de l'Essaure 2016-07-08T12:41:34Z 2016-07-08T12:41:34Z <p>Débit 2 au 6 juillet</p> Observation des vautours fauves 2013-12-21T09:05:39Z 2013-12-21T09:05:39Z <p>Impossible de répondre si je n'ai pas lune lien avec une adresse de courriel. Seul Flatry en fournit un. <br />Jean-Pierre Choisy</p> Dance avec les vautours 2013-11-03T16:35:10Z 2013-11-03T16:35:10Z <p>Bonjour Mr Choisy.</p> <p>Je vole en planeur à partir de l'aérodrome de Fayence, Var, depuis treize ans ans. <br />Il est fréquent de rencontrer des groupes de vautours fauves qui exploitent les ascendances thermiques en spiralant par petits groupes. En treize ans, mes collègues et moi n'avons rencontré que des petits groupes de 6 à 10 individus, parfois 20 à 30 au maximum, leur nombre augmentant au fil des ans, d'ailleurs. <br />Lundi 28 octobre 2013, dans un secteur compris entre le village de Caille, Alpes de Haute Provence et Grasse, Alpes Maritimes, j'ai été attiré, vers 12 heures 45, par un groupe de vautours fauves spiralant entre 400 et 900 mètres au-dessus du sol. C'était la matérialisation parfaite d'une colonne d'air chaud s'élevant du rebord d'une crête jusqu'à la base des nuages. J'ai estimé que ce groupe comportait une centaine de volatiles spiralant dans une colonne d'air d'un diamètre de l'ordre de 50 mètres. Un autre groupe, partant de la base de cette colonne, exploitait les ascendances produites par un vent de Sud-Ouest le long de crêtes allant jusqu'à la montagne de l'Audibergue, en direction de Grasse, sur une distance d'environ 8 km et retour. J'ai estimé ce deuxième groupe à au moins une cinquantaine de vautours. <br />Mes estimations sont volontairement assez basses et je pense que le nombre réel de ces oiseaux devait se situer aux environs de 200 dans un volume de 8km x 0,5km x 0,6km de haut. <br />C'est considérable et je n'avais jamais vu un tel rassemblement en plus de 1300 heures de vol dans le secteur. Malheureusement j'étais le seul vélivole dans le coin, mes collègues en vol contactés par radio n'ont pas pu me rejoindre à cause de la météo peu favorable. Et je n'avais pas d'appareil photo... <br />Habituellement, le pilote de planeur ne peut rester que quelques minutes en leur compagnie : ils virent beaucoup plus court, montent mieux et transitent rapidement vers un autre thermique. <br />Lundi, je suis resté 01 heure 50 minutes dans cette nuée ! Deux heures de bonheur à les observer, les éviter, à apprécier leur maîtrise de l'acrobatie pour éviter le planeur au tout dernier moment, leur capacité à ne pas se déranger lorsqu'ils estiment qu'il n'y aura pas collision bien que le croisement se fasse au plus près, parfois un à deux mètres, les mouvements de leur tête pour observer le planeur, en particulier lorsqu'ils allongent le cou et passent la tête sous leur aile pour voir le planeur derrière et en-dessous d'eux et s'assurer qu'il n'y a pas de risque, etc. <br />On a vraiment l'impression d'être accepté, avec curiosité même, sans la moindre manifestation hostile. <br />La question est : pourquoi ce rassemblement, pourquoi ont-ils volé au même endroit pendant plus de deux heures ? Parade amoureuse, exploitation des seules ascendances dans le secteur ? (je n'y crois guère, il y en avait d'autres ailleurs). Je n'ai pas vu d'animaux morts ou vivants au sol couvert de forêt et aux pentes abruptes. <br />Si vous pouviez me fournir une ou des explications, ce serait avec le plus grand plaisir car j'ai une véritable admiration pour ces oiseaux en vol. <br />Cordialement, <br />André Lignot.</p> Observation d'un gipaete 2013-07-26T07:26:24Z 2013-07-26T07:26:24Z <p>Bonjour, j'ai aperçu un grand vautour au sommet de l'Estrop mercredi 24/07, apres m'etre documenté, il s'agirait d'un gipaete ! Il etait posé juste sous le sommet côté nord, à ma vue il s'est envolé, c'etait trop impressionnant !</p> Observation des vautours fauves 2013-05-11T21:23:15Z 2013-05-11T21:23:15Z <p>Bonjour, <br />Je vous remercie de l'intérêt que vous portez au suivi des vautours fauves ! <br />Oui le suivi via les lectures de bagues est un outil indispensable pour l'amélioration des connaissances que l'on a de cette espèce. <br />Donc toute aide, toute lecture de bague faite par des observateurs est super intéressante pour les experts de l'espèce. J'en profite pour faire passer un message : lorsqu'une bague est lue, je vous invite à nous faire remonter votre observation par ce biais là (le blog) ou directement sur ma messagerie ou celle de Marc Prouveur, responsable du suivi des vautours sur le Vercors. <br />Par contre, à cet instant, je ne suis pas capable de vous transmettre les informations que vous demandez... Et ce, pour une raison simple : le baguage est soumis à autorisation et il faut donc qu'un "porteur du programme de baguage" demande les autorisations nécessaires. Bref, je passe les détails, mais ce n'est pas le Parc du Vercors qui porte le programme, il faut donc que je me retourne vers le porteur, qui gère donc l'ensemble des bagues qui ont été posées sur une des pattes des vautours fauves, y compris pour ceux qui ont été bagués chez nous ! <br />Soyez patient, la demande est déjà partie ! Je me permettrai de vous contacter directement pour la transmission de ces éléments. <br />Encore merci pour votre participation active au suivi des vautours !</p> Observation des vautours fauves 2013-05-05T21:52:58Z 2013-05-05T21:52:58Z <p>Bonjour</p> <p>Je travaille régulièrement sur le site de réintroduction de Rémuzat (Drôme) en tant qu'accompagnateur en montagne. Vous est-il possible de me communiquer les numéros des bagues des vautours fauves bagués sur le Vercors ?</p> <p>Cordialement, <br />Jean-Pierre Flatry <br /><a href="http://www.les-sentiers-du-soleil.com/" class="spip_url spip_out" rel="nofollow external">www.les-sentiers-du-soleil.com</a></p> Le retour des barbus n°4 : le "gypa-info" des oiseaux lâchés sur le Vercors 2013-03-07T20:19:46Z 2013-03-07T20:19:46Z <p>Bonjour, Angelo a été vu dimanche 3/03/2013 vers 17h sur la crête de Soubeyrand entre Sainte-Jalle et Remuzat (Baronnies, haut Nyonsais), dans les ascendances en compagnie des vautours fauves, d'un vautour moine et des quelques parapentistes locaux. Nous volions depuis le début d'après-midi, parfois entourés de vautours fauves, de temps en temps avec un moine quand Angelo nous à rejoint pour un petit moment avant de continuer son chemin vers les gorges de l'Aygues. <br />(club hommes volants, parapotes de Nyons) Une rencontre des plus agréables et une "coche" pour la plus part des pilotes.(certitude de l'identification=100%, photo à l'appui)</p> Le lundi 25 juin...un dispositif de suivi maintenant complet, avec la pose des GPS ! 2012-07-07T14:18:22Z 2012-07-07T14:18:22Z <p>Bonjour ! <br />Et avant tout : Merci ! <br />Il semblerait que les oiseaux soient "mûrs" ! <br />Ils ont atteint l'âge d'envol, ce qui nous donne une première idée. Ensuite, c'est en les regardant s'entraîner à battre des ailes que nous estimons leur maturité. Plus les jours passent, plus les séances de battements d'ailes sont longues et répétitives ! <br />Leur envol est proche ! <br />Par contre, nous ne communiquerons pas d'information dès le jour de l'envol. Les premiers jours de vol peuvent être délicats. Les oiseaux peuvent avoir du mal à trouver des reposoirs libres de tout dérangement. Avoir potentiellement des gens à proximité peut les inciter à faire des vols qu'ils ne feraient pas sans dérangement. Nous souhaitons donc qu'ils puissent passer les premiers jours sans perturbation. Nous serons donc particulièrement vigilants !!! Et nous espérons que tous les randonneurs le seront !!! <br />Lorsque les gypaètes maîtriseront vols et atterrissages, les perturbations sont moins problématiques. Il ne faudra surtout pas hésiter à nous communiquer vos observations !!! <br />Quant au nourrissage, le protocole nous demande de les alimenter pendant le mois qui suit leur envol. Ce nourrissage est sensé compenser l'aide que les parents accordent habituellement à leur jeune de l'année... Mais avec les 2 premières années de lâcher, nous nous sommes vite rendus compte qu'à défaut de leurs parents, "leurs cousins" ont été d'une grande aide ! Et oui, ils comprennent très vite qu'en suivant les vautours fauves, ils seront conduits à une carcasse ! Ils attendent alors leur tour. Les vautours fauves assurent les premières étapes de "l'équarrissage" et eux terminent "le boulot" ! <br />A bientôt !</p> Le lundi 25 juin...un dispositif de suivi maintenant complet, avec la pose des GPS ! 2012-07-01T08:46:46Z 2012-07-01T08:46:46Z <p>Bonjour à toute l'équipe ! <br />Tout d'abord bravo pour ce que vous faites .C'est magnifique..! <br />Avez vous une idée de la date prévisible de leur envol compte tenu de la forme des oiseaux ? <br />Ensuite comment va s'effectuer le nourrissage après leur envol et comment va s'effectuer leur sevrage alimentaire dès lors qu'ils seront autonomes....je ne me fais pas trop de soucis car j'ai observé un gypa juvenile avec une troupe de vautours fauves au dessus de Riou froid en octobre 2011. <br />Merci. <br />Bertrand LACHAT <br />0660167439</p> ajouter ce blog dans vos flux rss 2011-12-06T08:08:28Z 2011-12-06T08:08:28Z <p>Bonjour, il suffit de cliquer dans syndication/Fil RSS.</p> <p>n'hésitez pas si vous avez le moindre problème.</p> <p>cordialement <br />Yann</p> Sortie d'écoles primaires sur le pas de l'Aiguille. 2011-10-16T11:58:20Z 2011-10-16T11:58:20Z <p>Soleil, couleurs d'automne, bonne humeur, rando super sympa avec vue imprenable sur le Mont Aiguille. Le tout, orchestré par le CPIE de Gresse avec Laurent et Benjamin, toujours au top ! Sur le terrain, des ateliers de découverte et de sensibilisation pour les enfants, rondement bien menés. Que souhaiter de plus ? Vite, vivre d'autres bons moments comme ceux-là ! Guillaume (instit' à Avignonet) et Céline (à Miribel Lanchâtre).</p> Sortie d'écoles primaires sur le pas de l'Aiguille. 2011-10-16T11:53:15Z 2011-10-16T11:53:15Z <p>Soleil, couleurs d'automne, bonne humeur et tit' rando super sympa avec vue imprenable sur le Mont Aiguille. Le tout orchestré par le CPIE de Gresse avec Laurent et Benjamin, toujours au top !</p> <p>Sur le terrain, des ateliers de découverte et de sensibilisation pour les enfants rondement bien menés. Que peut-on espérer de plus ?</p> <p>Vite, vivre d'autres moments comme ceux-là !</p> <p>Guillaume (instit à Avignonet) et Céline (à Miribel-Lanchâtre)</p> Les enfants quittent le nid… Au tour de Lousa ! 2011-09-14T11:39:32Z 2011-09-14T11:39:32Z <p>je trouve cela merveilleux</p> Cordouane, l'enfant bohème ... 2011-06-24T10:10:40Z 2011-06-24T10:10:40Z <p>Avant tout, merci pour votre démarche ! <br />Sur le Vercors, nous possédons une placette d'alimentation en service. Elle se situe sur la commune de Chamaloc (commune qui s'est investie depuis le début de l'opération de réintroduction du vautour fauve). <br />Il est effectivement possible d'y observer des vautours fauves mais également ponctuellement d'autres rapaces. <br />Vous pouvez vous rapprocher de cette placette mais l'approche est limitée : vous devez rester sur le sentier balisé qui se situe à 150m environ de la placette. Il est interdit d'aller plus près. <br />Voilà pourquoi : comme vous le signalez fort justement, vous rapprocher, c'est déranger les oiseaux présents. Mais pas seulement. Une placette d'alimentation est réglementée.....et le cadre réglementaire est très strict ! Les clôtures qui protègent le site, font partie de ces obligations. <br />Pour votre information, nous avons en projet le déplacement de cette placette d'alimentation sur un autre secteur de la commune, avec la volonté d'installer des outils pour les personnes qui souhaitent observer des vautours (à distance de la placette). Par contre nous ne faciliterons toujours pas l'approche de cette placette, pour la tranquillité des oiseaux mais aussi pour des questions de réglementation. <br />Merci de votre compréhension ! <br />Le respect de ces consignes est un élément fort pour la réussite de ce projet !</p> L'armée recrute !! 2011-06-22T12:48:25Z 2011-06-22T12:48:25Z <p>C'est une belle proposition ! <br />Mais nous n'allons pas pouvoir baptiser un oiseau ainsi cette année.</p> <p>Je vous rappelle, nous avions souhaité que les noms soient choisis par : <br /><img src="http://blogs.parc-du-vercors.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> des enfants d'une école du territoire, <br /><img src="http://blogs.parc-du-vercors.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> la commune de Treschenu-Creyers (qui accueille les jeunes gypaètes), <br /><img src="http://blogs.parc-du-vercors.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> et par vous, les "parrains" ! <br />Mais voilà, un problème est survenu, l'un des trois gypaète (né au zoo de Berlin) n'a pas survécu. Nous avons dû nous "contenter" de lâcher 2 oiseaux cette année... <br />Et évidemment, nous n'avons que 2 oiseaux à nommer.</p> <p>Les enfants de la classe de CE2 de Saint-Nizier-en-Vercors ont proposé un nom pour une femelle et un pour un mâle ! Et comme nous connaissons le sexe de l'un des deux, une femelle, nous lui donnons donc le prénom proposé par ces enfants. La femelle sera donc baptisée : <strong> <i>Nisa</i> </strong> ! <br />Et le deuxième, mâle ou femelle (sa morphologie nous laisse penser que c'est un mâle, mais attendons les résultats de l'analyse génétique !), sera prénommé..... <strong> <i>Tussac</i> </strong> ! Tussac c'est le lieu-dit qui "offre" la cavité d'accueil pour ces deux petits protégés...</p> <p>Nous pouvons garder <i> <strong>Vénus</strong> </i> pour l'un des oiseaux qui sera lâché en 2012 ??? Qu'en pensez-vous ?</p>