A plat ventre, le museau dans l’herbe, à la quête du petit détail, me voilà quadrupède trempé et éberlué par le délicieux témoignage de la nuit printanière qui a laissé quelques perles de rosée sur tout ce qu’elle a touché. Alors penchez vous avec moi, et regardons de plus près cet autre monde. Pour les amateurs de macro, rien ne vaut un petit matin ou un ciel couvert diluant la lumière, les traces de la nuit étant encore présente et les papillons encore engourdis attendant encore que le soleil réchauffe leurs ailes, se laissent ainsi gentiment approcher.Aujourd’hui le végétal et la rosée. les bottes sont vivement conseillées !! 

JPEG - 153 ko

 Classique de chez classique, soit, mais comment ne pas être sensible à ce diadème. Incroyable travail de nos charmantes araignées.

JPEG - 57.1 ko

Oh le joli trèfle constellé d’étoiles

JPEG - 54.9 ko

un salsifis des près ou Barbe de Bouc penche sous le poids de sa cargaison

JPEG - 117.6 ko

Rapprochons nous, pénétrons cette nouvelle planète au graphisme incroyable

JPEG - 118.2 ko

encore plus près ! le Nano-monde, les molécules de diamant sont enfin visibles. Enfin, je crois .....

JPEG - 37.7 ko

au tour de ce bel Œillet de capturer mon attention

JPEG - 32.1 ko

son profil nous dévoilant un pistil totalement colonisé par la rosée

JPEG - 37.8 ko

une chicorée sauvage

JPEG - 48.1 ko

détails

JPEG - 29.3 ko

avec une profondeur de champs réduite au possible

JPEG - 47.4 ko

les jeunes feuilles ne laissent pas leur part au chat

JPEG - 31.2 ko

même les petits euphorbes profitent de la rosée

JPEG - 61.1 ko

Mal coiffée cette anémone pulsatile et des gouttes perlent encore sur ses longs cheveux !!

JPEG - 74 ko

Un sac de billes d’ agate, une grappe de cristaux

JPEG - 62.9 ko

Gros plans sur ce monde minuscule

JPEG - 53.3 ko

Des yeux de diamant nous regardent

JPEG - 37.8 ko

Une Ophrys bourdon semblant sortir de sa douche

JPEG - 32.2 ko

sa Cousine, Ophrys mouche n’est pas plus fière

JPEG - 33.6 ko

de profil, ce n’est pas mal non plus

JPEG - 41.5 ko

Les illustres Sabots de Vénus en sous bois savent ce qu’est l’ humidité du matin

JPEG - 49.3 ko

deux orphelines sur ce qu’il reste d’une fleur de pissenlit

JPEG - 28.9 ko

Notez les jolis Ballerines de nos deux amies

JPEG - 64.7 ko

enfin, pour finir, une belle araignée crabe sur un pissenlit !! Mais je m’égare, les araignées, c’est une autre histoire ..............