Bonjour

L’hiver et ses ambiances en noir et blanc, n’ont peut-être pas rendu totalement les armes mais il est grand temps de penser couleurs, le printemps se fait pressant.

Aujourd’hui : Le mariage de la fleur et du papillon.

On ne va pas aller trop haut, cette fois, mais profiter de la moyenne montagne et de son exubérance à la belle saison. Pas la peine non plus de partir de nuit à la frontale, mais juste assez tôt pour les cueillir au réveil dans les dernières gouttes de rosée. Parfois, ils s’enivrent sur une fleur rendant l’approche plus aisée, parfois, ils ne consacrent que quelques petites secondes par pistil, rendant la capture plus sportive.

Tout comme chez les hommes, il y a l’excité, le musclé, le craintif, le débonnaire, le shooté, le discret, le gonflé, le psychédélique, le traîne savates, le …..

Il nous faudra approcher doucement, parfois ramper pour aller chercher ces petites perles naturelles, ces fleurs que le vent emporte.

JPEG - 85.6 ko

Des vagues de graminées, de sauges, de Sainfoins, et de lamiers et le passage d’une piéride ne sachant où donner de la tête.

JPEG - 36 ko

Et bien, la piéride sera donc la première !! Ce tout jeune papillon a choisi un bouton d’or pour se chauffer les ailes.

JPEG - 33.4 ko

Celle-ci tout aussi fragile s’est posée sur un orchis mâle au petit matin.

JPEG - 51.7 ko

A moins que vous ne me préfériez de face !!!

JPEG - 32.7 ko

Cette autre semble hypnotisée ar une sauge à l’œil sévère.

JPEG - 45.8 ko

Enfin, une petite dernière aux ailes encore humides dormant sur une vesce.

JPEG - 61.1 ko

Un autre papillon superbe blanc caractérisés par ses ailes aux nervures subtiles : le Gazé. Celui-ci a choisi une fleur de Géranium des champs.

JPEG - 46.2 ko

Ce dernier sort à peine de sa douche, une scabieuse pour séchoir.

JPEG - 66.1 ko

Une marguerite pour un bref repos.

JPEG - 60.3 ko

La lavande est est le caviar du papillon !!! et pas que celui du gazé !

JPEG - 29.2 ko

Le même vu d’en haut !

JPEG - 70.5 ko

Le soleil est passé derrière les crêtes. N’y a t ’il rien de plus luxueux qu’un Lys Martingon comme chambre à coucher ???

JPEG - 35.1 ko

Celui-ci est de la famille de la Fée Clochette, me semble t ’il !

JPEG - 63.8 ko

Comme son nom, l’indique : une aurore photographiée au petit matin sur un Sainfoin

JPEG - 31.9 ko

Le Demi-Deuil affectionne particulièrement la Centaurée scabieuse.

JPEG - 65.6 ko

En montant au Lauvitel, un Lys orangé et un Moyen Nacré. Il y a pire pour faire la sieste !

JPEG - 75.5 ko

Cachée derrière une Ombellifère, une Belle Dame aux ailes chahutées par les oiseaux !

JPEG - 32.9 ko

Une autre Belle-Dame plus ’fraiche’ me toise du haut d’une Valériane.

JPEG - 46.5 ko

Parmi les premiers papillons de l’année, la Petite Tortue se montre à 1200 m des Février des lors que le soleil est de la fête. Une Vipérine pour écrin.

JPEG - 67.7 ko

Un flambant Vulcain, parmi les plus beaux de nos papillons, sur un chardon bleu.

JPEG - 60.1 ko

Robert le Diable (quel nom bizarre !) sur un arbre à papillons !

JPEG - 48.6 ko

Le même. On ne peut le confondre. Son profil dentelé est unique. un chardon pour oreiller.

JPEG - 55 ko

Le beau Paon du jour, superbe papillon au vol puissant que l’on observe de mars à novembre.

JPEG - 64.9 ko

La lavande et le Sylvandre, papillon caractériel qui n’ouvre jamais ses ailes autrement que pour voler.

JPEG - 25.3 ko

Plus petit, plus commun dans nos prairies, le Procris.

JPEG - 46 ko

Son cousin, le Fadet

JPEG - 92.5 ko

Tiens, revoilà le Procris sur un Pissenlit.

JPEG - 40.6 ko

Deux petits azurés s’aimaient d’amour tendre sur un lotier pied de poule.

JPEG - 50.2 ko

Un pissenlit comme couche nuptiale pour ces deux Azurés.

JPEG - 55.6 ko

Le coup de foudre sur un Joubarbe. Sablés, Argus, Azurés, pas simple de leur donner un petit nom.

JPEG - 36.2 ko

Gros plan sur la bête !

JPEG - 56.7 ko

Un Argus vert sur un Lotier. à moins qu’il ne s’agisse d’un Thécla. Coucou, le criquet !!!

JPEG - 31.3 ko

Sur un trèfle, un jaune Souci, qui justement ne semble pas s’en faire.

JPEG - 37 ko

Le distingué Citron Farineux, aux ailes telles des feuilles, ne reste pas insensible à l’appel du trèfle.

JPEG - 49.9 ko

Difficile de ne pas parler d’un parmi les plus élégants, le Flambé par la Vesce attiré.

JPEG - 46 ko

et son illustre cousin, le Machaon sirotant goulûment un Buddleia.

JPEG - 82.3 ko

Mon préféré, le Sylvain, ici le petit, je pense.

JPEG - 44.7 ko

La Sylvaine et la Campanule

JPEG - 45.1 ko

Un classique de nos prairie : la Zygène sur un Sainfoin. Sa couleur dissuade les oiseaux ! pas folle la guêpe !!

JPEG - 37.2 ko

Beaucoup moins courante, sa cousine, la Zygène bleue.

JPEG - 51 ko

Et pour terminer ce petit tour, le talentueux Morosphinx ou papillon Colibri en vol stationnaire sur une valériane.

Un bref aperçu des papillons de nos jardins et montagnes que je complèterai à temps perdu.

Quelques doutes sur certains noms ! n’hésitez pas à me corriger s’il y a lieu.

Bon printemps !