Bonjour Un fameux coup de foudre vaudra il y a 6 ans la naissance de Benjamin, le second de Marie et de Seb (Grelibre) que je salue, ce même jour, le 27 Juillet 2003, un autre coup de foudre sera à l’origine d’une triste actualité que peu d’Isérois n’aura oublié : le Néron, célèbre sommet en forme de casque d’Axinite dominant la cuvette Grenobloise sera durant 3 semaines la proie des flammes. Je vous propose ce sujet encore chaud alors que les températures de ces derniers jours nous rappellent cette difficile année 2003. Quelques images issues d’un petit canon A20 (2 m de pixels, tout automatique) souvent d’une qualité très limite mais un témoignage sur plusieurs jours fait en grande partie des contreforts du Vercors (la Tour sans Venin). le 29 Juillet 2003 visiblement deux départs très distants (deux impacts de foudre ??) 

JPEG - 213.1 ko

 quelques heures plus tard (18h50) le feu se propage très rapidement dans les taillis 

JPEG - 123.1 ko

 le soir tombe et le vent se lève, 2 images très ’granuleuses’ qui témoignent de la violence du moment 

JPEG - 89 ko

 

JPEG - 75.1 ko

 de nombreux moyens seront mis en œuvre sachant que le contexte n’autorisait que très peu de possibilité d’intervention pédestre, des hélicoptères porteurs d’eau et deux canadairs seront mis à contribution. Une météo qui n’aidera en rien les secours. pas de pluie avant la fin aout. le 04 aout 2003, une semaine après le début de l’incendie, les pentes sont en grande partie noircies et de grands panaches de fumée sont visibles à plusieurs dizaines de km. 

JPEG - 95.3 ko

 deux images de piètre qualité mais qui témoignent des coulée de lave de ce Volcan qui s’ignorait. 

JPEG - 84.8 ko

 

JPEG - 51.9 ko

 le 05 Aout 2003 je regardais le feu grignoter les pentes lorsque un brusque coup de vent sous l’orage menaçant a embrasé la face Ouest du Néron. on peut imaginer la peur pour les nombreux habitants de saint-Egrève ou de Saint-Martin le Vinoux nichés au pied de la montagne. 

JPEG - 29.6 ko

 puis vint l’orage annoncé. on espérait la pluie, il n’a apporté qu’un gros coup de vent hatisant les braises. une série d’images faites entre 22h20 et 22h50 en mode rafale. Certaines ont circulé sur le net. 

JPEG - 48 ko

 

JPEG - 54.9 ko

 

JPEG - 48.3 ko
JPEG - 50.1 ko
JPEG - 50.7 ko

 06 aout 2003pas d’orage ce soir là mais encore un coup de vent en fin de journée. la fournaise menace directement Saint-Egrève.

JPEG - 78.4 ko

 le 07 aout 2003la rotation des hélicoptères dont des Pumas Allemands semble avoir eu raison de l’incendie. la désolation est totale. l’épaule Nord Ouest dominant Quaix en Chartreuse est à son tour colonisée par les flammes.

JPEG - 100.6 ko

le 10 Aout 2009deux images faites à partir du Col de Clémencière. le Versant Est relativement épargné est à son tour gagné par le feu.

JPEG - 153.2 ko

 

JPEG - 136.5 ko

 le 12 Aout 200305h50 , lever de soleil sur un champ de bataille. triste lumière sur Grenoble

JPEG - 45.6 ko

plus tard dans la matinée

JPEG - 141.1 ko

 enfin le 19 Aout 2003l’incendie est enfin maitrisé, les cicatrices sont larges et profondes et il faudra de longues années pour que ce sommet ne retrouve son aspect originel.

JPEG - 167.2 ko

6 ans après, le vert a repris ses droits, quelques petits ilots d’arbres ont été épargnés, les milans noirs sont revenus. Cette histoire a été relatée de manière superbe par Pierre Gidon :http://alpes-stereo.servehttp.com/neron/index.htmlLe site des pompiers de Vizille a également proposé un excellent reportage technique sur cette catastrophe. Une fois de plus des images des qualité médiocre mais qui méritaient, je pense, d’être partagées. à Bientôt