Bonjour j’ai eu à plusieurs reprises le plaisir de monter photographier quelques arbres très sympas en Matheysine, pays coincé entre Oisans, Vercors et Dévoluy, plus précisément sur le secteur du vieux massif du Sénépy au dessus de la Mure.Ces pins très caractéristiques arborent un port très particulier dit ’en drapeau’ qui donne une indication précieuse sur les vents dominants du secteur.On pense souvent que le ploiement de l’arbre soumis au vent est devenu irréversible par suite de la plasticité de la plante. En fait, le phénomène est plus complexe : les bourgeons situés au vent se développent moins bien et les branches cassent. Les bourgeons situés sous le vent sont mieux protégés et se développent mieux. La dissymétrie observée n’est donc pas un mouvement dû au vent comme celui d’un drapeau mais une dissymétrie du développement.http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/mo... la petite histoire, un récent projet d’implantation d’éoliennes sur ce secteur déjà gravement défiguré par la présence d’une ligne THT a fait l’objet d’un grand rassemblement d’ opposants de toutes natures. Un secteur sensible où réside encore le Tétras, où migrent étourneaux, grives et autres bécasses. Plus d’informations sur ces quelques liens : _ http://dodiblog.unblog.fr/2008/04/0...
http://defensesenepi.canalblog.com/...
http://www.mountainwilderness.fr/in... vous propose d’aller visiter ces arbres dissymétriques en choisissant quelques ambiances que nous réserve cette belle région. en voiture ........................... attention : bonnet obligatoire et tout d’abord, ce vieil exemplaire qui était certainement le plus ’photogénique’ du plateau, mort depuis des années mais narguant effrontément le vent du nord.

JPEG - 116.6 ko

bleu ou

JPEG - 72.1 ko

Blanc  ?

JPEG - 104.7 ko

Bleu ou

JPEG - 48.3 ko

Blanc ?

JPEG - 83.2 ko

l’hiver dernier lui aura été fatal. il repose au sol mais qu’ i se rassure, d’autres plus vaillants perpétuent le pied de nez à la bise.Allez un petit tour du propriétaire par temps clair :

JPEG - 104.5 ko

 en commençant bien sur par l’ancêtre qui salue l’Obiou

JPEG - 61.6 ko

Sous la tête et le Roc de Garnesier avant l’orage

JPEG - 70.5 ko

en regardant plein nord, direction Taillefer et Tabor

JPEG - 57.8 ko

Cap au sud : certainement son plus beau profil

JPEG - 82 ko

la neige et l’hiver ont grillé la pâture qui se voudra de nouveau généreuse au printemps revenu pour les nombreuses vaches appréciant l’endroit.

JPEG - 72.9 ko

quelques petits points d’eau feront illusion au printemps

JPEG - 52.7 ko

Mais c’est l’hiver quand hurle la bise que ces lieux prennent toute leurs dimension et puissance.

JPEG - 51.1 ko

la neige, la brume uniformisent la couleur mais n’altèrent en rien la folie des formes.

JPEG - 74.4 ko

je ploie mais je tiens, je courbe l’échine et crois à la vie.

JPEG - 69.1 ko

Brouillard, le voleur de couleurs

JPEG - 60.8 ko

les cristaux de givres matérialise la constance de la morsure du vent sur ce plateau.

JPEG - 64 ko

Sommes nous en Scandinavie ? Où sont les aurochs ?? ........... Ben non, c’est le plateau Matheysin !!

JPEG - 60.1 ko

peu d’espèces végétale peuvent ainsi narguer les éléments

JPEG - 53 ko

Peu d’espèces animales non plus, seul le Jean René à poil dur parfois hante les lieux. Retour progressif à la couleur lorsque le brouillard daigne relâcher son emprise

JPEG - 90.4 ko

place au vert et au jaune mais le bleu est toujours prohibé

JPEG - 74.4 ko

Givre sélectif

JPEG - 75.6 ko

souvent à la sortie de l’hiver, de petites flaques au pied des quelques arbustes.

JPEG - 75.9 ko

au fond, on semble deviner un rayon de soleil dans la vallée.

JPEG - 80.6 ko

Ah oui, je confirme, ça se lève  !

JPEG - 93.9 ko

paysage incroyablement beau.

JPEG - 57.8 ko

formes improbables.Et si nous allions leur rendre une matinale visite afin de renouer avec la couleur :

JPEG - 52.3 ko

sous la bienveillance de la lune un glacial matin d hiver

JPEG - 39.3 ko

Le vent est ici une constante.

JPEG - 27.8 ko

la moindre touffe d’herbe est prétexte à éphémères sculptures

JPEG - 46.5 ko

les nuances de l’aube restent un vrai bonheur

JPEG - 37 ko

le monstre de givre s’apprête à gober le soleil

JPEG - 78 ko

Je crois que ces rayons vont faire du bien à tout le monde, demandez à mes doigts ou à mes oreilles !Quelques plans verticaux pour ces obliques végétaux.

JPEG - 67.4 ko

Encore un qui se prend pour une Autruche

JPEG - 75.2 ko

en brun et blanc

JPEG - 78.8 ko

retour du vert !

JPEG - 66.1 ko

Pousser droit dans ce pays n’est pas une mince affaire !

JPEG - 70.9 ko

Je reviens vers le bel ancêtre, incontestablement le plus noble, le plus fier

JPEG - 44 ko

Textures et couleurs ivres.

JPEG - 24.3 ko

une autre planète que rassure la présence de ces quelques pins

JPEG - 97.3 ko

Merci à sa royale attitude.et pour finir quelques panoramiques de ce tout petit bout de Dauphiné qui me verra encore souvent passer

JPEG - 79.3 ko

Pas grégaire pour deux sous le pin drapeau, mais plutôt un troupeau de vieux solitaires !

JPEG - 46.9 ko

Dévoluy comme horizon sud

JPEG - 32 ko

Tiens, re-voilà notre autruche au petit matin

JPEG - 86.6 ko

crépuscule au printemps 2010

JPEG - 31.1 ko

Seb, cet hiver, à la pleine lune nous remonterons, et les pins drapeaux, nous salueront ...................................................