Diagnostic en 2009

Des enquêtes de proximité et des études ont révélé que les problèmes de mobilité dans le Royans étaient le souci premier des habitants, en particulier des populations précaires, des jeunes et des personnes âgées. Ces habitants ont souligné qu’il était difficile de se déplacer sur le canton et hors du canton, par manque de transports publics, manque de véhicule, ou de permis de conduire. S’ensuivent de grosses problématiques d’isolement, de chômage, de manque de socialisation.

Création du collectif “Bouge tranquille” en 2010

Un collectif regroupant habitants, associations et élus du canton a été créé. Suite à ses réflexions et travaux, il est apparu que la création d’un ou plusieurs moyens de déplacements alternatifs serait une réponse efficace pour un grand nombre d’habitants. Le choix du groupe s’est orienté vers le covoiturage et la voiture à plusieurs, système de stop organisé.

Les actions en 2012 et à venir

Suite aux travaux du groupe, des points stop provisoires ont été installés en 2011 dans toutes les communes du territoire. Le collectif travaille en étroite collaboration avec la CCPR afin de pérenniser les points stop et de développer le covoiturage. Le Conseil général de la Drôme a ainsi choisi le Royans comme un des trois territoires pilotes pour tester son schéma départemental de déplacements. Des aires de covoiturage devraient donc voir le jour d’ici fin 2012, début 2013, de même qu’un site internet, avec la participation active du collectif “Bouge tranquille.”

Contacts : bougetranquilleroyans[@]gmail.com

Extrait du Journal du Parc n°63 - Juillet 2012