CPIE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 janvier 2013

Viticulture et Macrocosme

L’après-midi du Jeudi 07 Juin 2012, avec une classe de cycle 2 de l’école de Monestier du Percy, accompagnée de Lionel, nous sommes allés à une ferme de viticulture pour étudier la fabrication du miel et observer les abeilles. Le viticulteur nous a montrés une plaque de ruche dans une petite boîte de verre où les abeilles s’occupent des larves et produisent le miel. Ensuite, nous avons appris le fonctionnement de la récolte du miel avec des machines. Nous avons pu regarder les différentes étapes de la récolte et nous y avons pu même y goûter. Après, avec Lionel, nous avons étudié la reproduction des fleurs. En premier étude, Lionel nous a montrés comment les fleurs se reproduisent avec un parapluie. Ensuite, nous avons fait une activité dont le rôle est de se mettre à la place des fleurs. Peu après, avec des loupes et des microscopes, nous avons observé et étudié les composants des fleurs dont les pétales, les pistils et le pollen. Silvere (stagiaire au CPIE Vercors)

lundi 18 juin 2012

Terre Vivante dans le Trièves

Le matin du Mardi 12 Juin 2012, avec une classe de CP de l’école de Prélenfrey, accompagnée de Lionel, nous sommes allés à Terre Vivante, un centre de découverte et d’observation écologique dans le Trièves. Nous avons étudié et bricolé des moulins avec des bouchons en liège et des petites palettes de bois. Ensuite, nous sommes allés à une petite source, dans une forêt où nous avons installé nos moulins. Lionel a aussi installé un moulin plus moderne, afin d’expliquer aux enfants les rôles et les caractéristiques du moulin.

L’après-midi, avec Lauriane, qui est membre de Terre Vivante, nous sommes allés voir une mare dans le parc du centre pour observer la faune aquatique. Avec des épuisettes et des petits bacs en verre, nous avons attrapé différentes bêtes de la mare. Nous avons pu avoir la chance d’avoir deux crapauds sonneurs à ventre jaune, qui pourtant est une espèce rare et fragile ! Le centre en a plein dans les mares du parc, sans doute pour les préserver. Nous avons avons aussi observé des dytiques, des gros coléoptères aquatiques qui mangent tout sur leur passage, avec des pattes arrières poilues en guise de nageoire. Nous en avons attrapé un couple, ils s’accouplaient lorsque nous les avons attrapés. Nous avons aussi attrapé un triton à ventre orangé. Peu après, nous avons fait des exercices d’identification de chaque espèce que nous avons trouvée.

Faisons nos énergies renouvelables

Le matin du Lundi 11 Juin 2012, avec Lionel, nous sommes allés à l’école de Chichilianne pour bricoler nos propres énergies renouvelables. Nous avons fabriqué un petit bateau avec un petit panneau solaire fixé sur le dos, des petites ampoules à recharge Dynamo, un petit ventilateur avec d’autres petits panneaux solaires... Chaque fois que nous terminons un travail, nous faisons le test dehors pour voir si ça fonctionne bien et nous ajoutons encore quelques modifications et améliorations. Nous avons commencé par le bateau solaire. Nous avons connecté le petit moteur avec le panneau solaire, nous l’avons apporté dehors, et avec le soleil, le moteur a fini par démarrer. Un projet de bateau grandeur nature avait déjà été lancé par l’Islande et la Suisse avec le PlanetSolar. Peu après, nous avons terminé les tests avec un vélo comme générateur d’énergie. Nous avons fixé une petite turbine sur une des roues du vélo et en pédalant (pas très fort car sinon, l’ampoule grille) nous avons aperçu la lumière que génère le vélo à l’ampoule. Avec ce vélo-générateur, on pourrait facilement fournir de l’électricité de 15 à 20 maisons.

mercredi 6 juin 2012

Macrocosme et Aquacosme

Le matin du Mardi 05 Juin 2012, avec deux classes de CP et CE1 de l’école de Mens, accompagnées de Laurent et Fabrice, nous sommes allés à la Bâtie pour étudier les fleurs des prairies. Nous avons pris une piste en direction du Parcours Aventure et nous avons regardé différentes fleurs dont des orchidés, des marguerites, des pensées, des raiponces... Installés sur une prairie, nous avons dessiné les paysages face à nous pour comprendre les caractéristiques du sol des hauts-plateaux et du Mont-Aiguille.

L’après-midi, nous avons divisé les classes en trois groupes et mélangé les CP avec les CE1. Nous avons à nouveau réalisé de tableaux avec des éléments naturels et reconnu des plantes au toucher. Nous avons également ré-observé les petites bêtes aquatiques à la cascade. Nous avons trouvé des larves d’éphémères et des larves de trichoptère d’eau douce.

Sur la piste des marmottes

Le matin du Vendredi 1er Juin 2012, avec deux classes de CM1 et CM2 de l’école primaire de Gresse en Vercors, accompagnées de Laurent et Lionel, nous sommes revenus au pas de l’Aiguille pour observer des marmottes et étudier les principes des sentiers de randonnée des hauts-plateaux. En cours de route, nous avons trouvé des sabots de Vénus qui étaient bien cachés dans les branches mortes des sapins. Nous avons aussi vu un gros lézard vert qui est passé juste sous nos pieds ! Arrivés en haut, nous avons traversé la prairie des Chaumailloux, et arrivés au début d’un petit chemin, les élèves se sont séparés un par un avec une assez longue distance entre eux pour apprendre à se repérer seuls sur les hauts-plateaux. Nous avons continué jusqu’à la bergerie du Jas Neuf pour regarder les différentes énergies renouvelables que les bergers peuvent utiliser.

L’après-midi, nous avons regardé des petits plans d’eaux pleins de petits papillons qui récoltaient du sel minéral. Ensuite, nous sommes allés un peu plus loin pour arriver dans un secteur où les marmottes vivent. Nous avons étudié leur différents prédateurs, leur mode de vie et leur galerie où elles vivent en famille. Comme il nous restait encore un peu de temps avant de rentrer, nous les avons observées avec une longue vue. Peu après, pendant la descente, nous avons revu des bouquetins et leurs petits sur les falaises.

Le pas de l’Aiguille, un lieu historique de la Résistance et d’une biodiversité fragile

Le matin du Jeudi 31 Mai 2012, avec deux classes de CE1 et CE2 des écoles primaires de Clelles et de Mens (Est du massif du Vercors, côté Trièves), accompagnées de Laurent et Fabrice, nous sommes montés au pas de l’Aiguille. En cours de route, nous avons appris les caractéristiques des plants de pommes de terre sauvages (1), ainsi que les noms et les âges des jeunes arbres. Fabrice nous a expliqué qu’il est facile de voir l’âge des arbres en regardant les cercles dans son tronc. Arrivés en haut, nous avons lu le panneau qui explique ce qu’il faut faire pour ne pas abîmer ou détruire la nature, ni déranger la faune des hauts-plateaux. Après, nous sommes allés au mémorial des Résistants et nous avons fait découvrir aux enfants la grotte où les Résistants s’étaient réfugiés.

L’après-midi, nous avons fait différentes activités. Les élèves se sont répartis en trois groupes et dans chaque groupe, nous avons mélangé les élèves de Clelles et de Mens. Les activités étaient les suivantes : nous avons regardé le vers Gordien (2) dans une petite source des Chaumailloux, les différentes fleurs des hauts plateaux et les petites bêtes aquatiques d’une mare. Au retour, nous avons observé des jeunes bouquetins qui étaient sur les falaises.

1 : Pomme de terre sauvage : plante dont les feuilles ressemblent à celles du pissenlit, mais en un peu plus pointues sur les bouts. L’odeur est facile à reconnaître au niveau de la tige.

2 : Vers Gordien : vers parasitaire dont l’hôte est généralement le criquet. Il est très fin et très long, comme un spaghetti, mais vivant. Le mâle est clair et la femelle est foncée.

lundi 4 juin 2012

Les fourmis, les plantes et les petites bêtes aquatiques

Le matin du mardi 29 mai 2012, avec deux classes de CE1 et CE2 de l’école primaire de Monestier de Clermont et accompagnés de Laurent et Fabrice, nous sommes allés le long d’une piste au pied du Mont Aiguille, dans le secteur du Parcours Aventure de la Bâtie, pour étudier des nids de fourmis et leur organisation. Nous avons également observé les plantes environnantes.

Nous en avons croisés pleins, des nids de fourmis qui collaborent ensemble. Tant que leur nombre pourrait nous faire penser à la vie d’une Communauté de Communes. Qui sait ?

Ensuite, nous sommes allés dans une petite prairie pour faire des petits tableaux en posant des petits cadres sur de l’herbe, tronc d’arbre ou toute autre structure naturelle et leur donner un titre.

Nous avons aussi également appris à reconnaître les plantes au toucher.

L’après-midi, nous avons un peu marché pour atteindre une cascade et ses petites sources afin d’étudier les petites bêtes aquatiques. Pendant l’activité, Fabrice a attrapé une petite grenouille agile. Pourquoi ce nom ? Laurent nous en a montré la raison en lui ramenant une patte sur le nez. Au pire, on l’aurait appelée « la grenouille souple ».

mardi 28 février 2012

Manger mieux, ici et ailleurs : quels enjeux ?

classe de 2nde
classe de 2nde

Depuis le début de l’année scolaire, les élèves de la classe de 2nde D de la Cité scolaire Jean Prévost se sont investis dans un projet en éducation au développement durable et à la solidarité internationale (EDD-SI) en prenant comme exemple les enjeux agricoles et alimentaires.

Leur problématique est : « Manger mieux, ici et ailleurs : quels enjeux ? ».

Deux professeurs, Mme Chevalier, en Histoire-Géographie et M Saliaris, en Sciences économiques et sociales, fortement aidés par l’administration de l’établissement, ont encadré la classe et M Vacher (Sciences et vie de la terre) a apporté sa contribution. Ce projet a été soutenu par le CPIE (plusieurs animations de la part de Stéphane Desrousseaux) et se déroule en partenariat avec l’association Monde Pluriel. Le Conseil Régional a apporté sa contribution par le financement de ce projet.

Après avoir mis en évidence leurs propres représentations, les élèves ont réalisé un diaporama embrassant l’ensemble des enjeux actuels liés à l’alimentation et l’agriculture (le débat entre l’agriculture conventionnelle et bio, les avantages et les limites des circuits courts, les causes de la famine dans le monde, la dimension culturelle de l’alimentation, la malbouffe, les OGM, les agrocarburants, etc.). Ce diaporama sera imprimé pour être exposé dans la cité scolaire et à l’extérieur de l’établissement.

La visite de 2 exploitations agricoles du plateau (La Grand’Mèche et les Jalines) a permis aux élèves de comparer les modèles agricoles mais aussi leurs avantages et leurs difficultés.

Plusieurs groupes d’élèves correspondent également avec des élèves dans des établissements étrangers (Philippines, Sénégal, Italie) travaillant sur la même thématique qu’eux.

Des messages alertant les élèves de la cité scolaire sur les gaspillages au self sont actuellement diffusés sur les écrans de télévision de l’établissement.

Le 8 février, les élèves ont présenté leurs travaux à une classe de 5ème (encadrée par Mme Guillot - SVT) qui a réalisé un travail de réflexion sur l’alimentation et posé des questions aux élèves de 2nde sur les solutions aux problèmes alimentaires. On peut dire que ces derniers ont su relever le défi ! Les 2 classes réunies ont ensuite élu 2 délégués de 2nde qui représenteront leur classe lors d’une conférence nationale à Autrans les 26 et 27 mars prochain à laquelle participeront des délégués venant de plusieurs académies (dont la Guyane) qui réfléchiront sur les problématiques de développement durable et éliront à leur tour des délégués qui les représenteront à Bruxelles du 14 au 17 mai lors d’une conférence européenne réunissant des élèves de toute l’Europe ! Peut-être le lycée de Villard de Lans sera-t-il représenté ? Ce serait le signe que leurs travaux ont été jugés de qualité par leurs pairs !

Différents engagements ont également été pris sur les thémes :
- le gaspillage alimentaire dans les pays riches
- l’intérêt de développer les circuits-courts
- risques liés à la production des OGM Consulter les actions concrètes engagées sur ces 3 thèmes

Prochaines initiatives : l’organisation d’une ou plusieurs journées du développement durable dans l’établissement au mois de mai avec ateliers de discussion entre élèves et professionnels ou militants associatifs, des actions de solidarité nationale, etc.

lundi 21 novembre 2011

La chaîne alimentaire et la forêt

Le matin du Jeudi 10 Novembre 2011, avec Jacky, nous sommes allés à Autrans, faire des activités sur la chaîne alimentaire avec les enfants d’une école élémentaire de CP-CE1. Pour commencer l’activité sur la chaîne alimentaire, nous avons d’abord répandu dans la cour de récréation des feuilles de papier sur les animaux et leurs identités pendant que Yves, l’instituteur des CE1, expliquait aux élèves le but des activités de la journée. Après avoir écouté les explications, les enfants ont cherché les feuilles correspondant l’une à l’autre et les ont classées dans l’ordre de la chaîne alimentaire.

Ensuite, l’après-midi, nous sommes allés cacher des silhouettes d’animaux dans une forêt sur une colline. Cette activité consiste à repérer des animaux dans la forêt et étudier leur mode de vie et leur comportement.

Nous avons donc placé les silhouettes dans des endroits évidents où les animaux passent leur vie et les enfants ont commencé l’activité. Il y a eu d’autres activités que les enfants ont fait. Ils ont fait des dessins sur le paysage et la progression de l’homme au fil du temps avec Yves et des assemblages de pommes de pins, de branches, de pierres, d’aiguilles de sapin, pour faire des animaux avec Katerine, l’institutrice des CP. Une manière d’utiliser les ressources de la nature sur place et une façon de comprendre le paysage que l’on voit devant ses yeux : les enfants ne remarquent pas tous la même chose et n’y attachent pas tous la même importance.

JPEG - 78.8 ko
JPEG - 72.1 ko
JPEG - 88.7 ko
JPEG - 77.9 ko
article réalisé par Sylvère dans le cadre de son stage au CPIE

mercredi 9 novembre 2011

Les énergies et le cycle de l’eau

Le matin du Lundi 07 Novembre 2011, nous sommes allés avec Lionel, à Mens, à l’école élémentaire voir des enfants de CE1-CE2 pour faire des activités sur le cycle de l’eau. Les enfants ont essayé de deviner les différents bruits de la nature avec l’ordinateur, fait des expériences avec de l’eau, du sel, et une bouilloire pour comprendre le changement de l’eau, et regarder un petit dessin animé sur le cycle de l’eau.

Peu après, l’après-midi, nous sommes allés à Chichilianne pour voir une autre classe unique de Cycle 1, 2 et 3 pour faire cette fois, des activités sur les énergies. Les enfants ont rangé dans l’ordre, les différentes énergies en collage. Ensuite, nous sommes sortis au village pour repérer les différentes énergies qui sont en faveur de l’environnement. Après les activités terminées, nous avons fêté un anniversaire (dommage qu’il n’y ait pas eu les bougies sur le gâteau). Et pour terminer la journée, nous avons regardé un diaporama sur les déchets radioactifs.

Article réalisé par Sylvère dans le cadre de son stage au CPIE

Le Cycle de l’eau

Le cycle de l’eau

Pendant toute la matinée du Mardi 18 Octobre 2011, nous sommes partis avec Laurent, Lionel et Fabrice pour rencontrer des élèves de classes de cycle 2 pour ensuite partir suivre le cycle de l’eau dans les gorges situées entre l’Obiou et le Dévoluy. C’était une sortie pour les 2 classes uniques de Treminis et Saint Guillaume pour qu’elle permette aux enfants de s’ intéresser au cycle de l’eau et à la faune aquatique. Nous avons pû enseigner aux enfants les larves d’insectes qui y vivent... Et là... O Surprise !!! Une musaraigne aquatique ! Elle était juste passée sous notre nez. Après 14h00, nous sommes allés voir les éoliennes et leur propriétaire pour qu’il nous montre l’intérieure d’une éolienne. Une demi-heure après, nous sommes tous rentrés en bus.

Article réalisé par Sylvère dans le cadre de son stage au CPIE

L’eau et les insectes

Le matin du Jeudi 20 Octobre 2011, avec Sébastien et Laurent, nous sommes allés à Vif, à l’école élémentaire A. Malraux emmener des enfants de cycle 3 pour observer le milieu aquatique de la rivière de Vif. Nous leur avons fait des activités sur le cycle de l’eau en faisant des dessins, fait une expérience sur la liquéfaction de l’eau et son parcours sur terre, et montré comment l’eau creuse la roche (le calcaire)...

Et l’après-midi, nous leur avons fait d’autres activités sur les espèces aquatiques. Les enfants ont attrapé différents insectes et larves et même un chabot. Ils les ont observés, étudié leurs modes de vie et en ont fait des dessins.

article réalisé par Sylvère dans le cadre de son stage au CPIE

lundi 17 octobre 2011

L’arbre qui ne cache plus la forêt ...

Vous étiez nombreux du 13 au 16 octobre à passer nous voir sur le village des sciences à Grenoble, place de Verdun.

Le CPIE Vercors était présent avec un jeu pédagogique interactif sur la thématique de la forêt du Vercors. Ce jeu de rôle est le fruit d’un travail de collaboration entre le CPIE Vercors, le Parc du Vercors, le CEMAGREF et Multicom qui a développé une table interactive.

Ce jeu permet de comprendre comment fonctionne la forêt du Vercors, parce qu’il n’y a pas que des arbres dans la forêt. Vous choisissez de jouer un personnage clé de cette forêt : un amoureux de la nature, un touriste ou un forestier. Vous avez pour mission de bien placer vos arbres sur le plateau de jeu. Pour cela, découvrez ce qui se cache dernière ces arbres et tentez de construire une forêt équilibrée sur le plan économique, social et environnemental.

Pour en savoir plus - Contactez Clémence Aubert au CPIE

Clemence.aubert@cpie-vercors.asso.fr

mercredi 5 octobre 2011

Sortie d’écoles primaires sur le pas de l’Aiguille.

Pendant la journée du Lundi 03 Octobre 2011, Lionel Laurent du CPIE Vercors et des intervenants extérieurs dont Benjamin, ont collaboré avec les enseignants pour organiser une sortie aux élèves d’écoles primaires de Gresse en Vercors, Château Bernard et Avignonnet (20 élèves par classe de CP, CE1, CE2, CM1, CM2) sur le pas de l’Aiguille. Cette sortie a servi aux enfants curieux de nature a s’intéresser aux espèces de la faune et de la flore sur la réserve naturelle des hauts-plateaux du Vercors. La marche a duré toute la matinée et c’est en chemin qu’ils se sont intéressés aux plants de patates sauvages et aux pousses de la flore sur les roches. Le midi, ils se sont séparés par groupe d’école de villages pour manger. Et enfin, l’après-midi, ils ont observé les marmottes à l’aide d’une longue-vue soutenue par un trépied. Et à 14 h et quart ils sont tous rentrés en bus.

JPEG - 55.7 ko
découverte du Pas de l’Aiguille
article réalisé par Silvère dans le cadre de son stage au CPIE

mardi 5 juillet 2011

Nouveau !

La Roulotte est désormais consultable et téléchargeable sur le site du CPIE.

Retrouvez là dès maintenant dans la rubrique Outils Pédagogiques.

Bonne lecture !

0 | 15