S. Malga Grenoble, Tours, Avignon, Toulouse, Paris, Bruxelles… John Sauvajon, 31 ans, aurait pu s’établir dans l’une des villes où il peaufina, pendant sept ans, son art de menuisier-ébéniste. Mais c’est tout naturellement à Corrençon-en-Vercors, berceau familial des Sauvajon, que ce Compagnon du Tour de France est revenu en 2002.

“Au départ, je travaillais dans le garage de mes parents” sourit l’artisan.

Depuis octobre dernier, il dispose d’un atelier à la mesure de son entreprise avec dix permanents et 400 m2 dans la toute nouvelle zone artisanale de Corrençon.

“Désormais, j’assure même la première transformation du bois. Je scie, rabote et sèche ici du bois local, abattu à moins de 20 km. Du sapin, de l’épicéa, un peu de frêne ou de l’érable… Cela me tenait à coeur !” s’exclame le Compagnon.

Résultat, son père Gérard, exploitant forestier, est maintenant son premier fournisseur. Sa passion du bois n’est évidemment pas née par hasard. Mais il a choisi de l’exprimer – avec talent – en menuiserie-ébénisterie et même en construction ossature bois.

“Ce qui me plaît ? Pouvoir concevoir et tout réaliser, de l’ossature à l’aménagement intérieur et même le mobilier” résume l’artisan.

Sa première grande réalisation a été… 100 % Sauvajon. En effet, lorsque son frère Richard et sa soeur Sandra décident de moderniser et d’agrandir l’Hôtel du Golf en 2004, ils lui confient l’imposant chantier : ossature bois, charpente, isolation, menuiserie, parquet, escalier, agencement et mobilier… Le compagnon réalise l’ensemble avec élégance !

Depuis trois générations, les Sauvajon conjuguent leurs efforts pour hausser cet établissement familial au meilleur niveau. Et cette fois encore, c’est une réussite. Pour John Sauvajon, le chemin est tracé. Corrençon lui confie la réalisation de sa Maison des Enfants en ossature bois, l’Hôtel des Clarines, la menuiserie de son espace Spa. Et rapidement, les demandes individuelles affluent, pour de la rénovation et du neuf.

John Sauvajon concentre pour l’heure son activité sur le Vercors. Il propose même avec seize autres artisans réunis en coopérative, de l’éco-construction clé en main depuis un an. Une nouvelle forme d’entraide professionnelle pour le Compagnon…