V Favre
V Favre

À partir de l’exemple réussi de la réintroduction du vautour fauve dans les Causses dans les années 80, plusieurs autres opérations similaires ont été conduites en France. Celle du Vercors a été menée par le Parc naturel régional sur la commune de Chamaloc où des volières ont été installées sous les falaises du col de Rousset et à la ferme de Baise. Les premiers oiseaux ont été relâchés en octobre 1999 et l’opération s’est terminée en 2009. 57 oiseaux ont ainsi pu être relâchés sur cette période.

La colonie de reproduction proche des Baronnies a longtemps drainé l’ensemble des couples nicheurs du secteur. Malgré la naissance en 2002 d’un poussin qui n’a pas atteint l’âge de s’envoler, il aura fallu attendre 2007 pour constater à nouveau l’éclosion de 2 oisillons. Depuis la colonie qui s’est installée principalement dans le cirque d’Archiane progresse et compte 25 couples nicheurs en 2010 (chiffres qui semblent se stabiliser cette année).

Chamaloc reste par ailleurs très attractif pour de nombreux oiseaux qui viennent se nourrir au charnier approvisionné à leur attention ou passer la nuit dans la falaise. On peut ainsi compter plus de 100 vautours fauves certains jours d’été mais aussi quelques vautours moines désormais très réguliers. Ces oiseaux sont issus d’un programme de réintroduction du plus grand et de l’un des plus rares de nos rapaces européens en cours dans les Causses et dans les Baronnies. Avec le petit percnoptère d’Egypte revenu naturellement dans le Vercors en 2001 et nicheur dans la Gervanne depuis 2008 et le Gypaète Barbu dont le programme de réintroduction engagé par le Parc en 2010 se poursuit, le Vercors abrite donc les 4 espèces de vautours européens.

Un visiteur africain dans le ciel du Vercors

Le vautour de Rüpell est un rapace d’Afrique centrale qui fréquente les savanes, semi-déserts et montagnes du sud du Sahara. Si plusieurs individus sont désormais réguliers au Portugal et en Espagne, son observation reste très rare en France. C’est pourtant un oiseau de cette espèce qui a été noté à plusieurs reprises à la fin du mois de mars et au début avril avec les vautours fauves à Chamaloc. La précédente observation de ce vautour dans la région datait de 2003 dans les Baronnies.

Contact : Benoit Betton