La 4ème année de réintroduction du gypaète barbu étant lancée depuis peu, voici quelques nouvelles rapportées par l’équipe de stagiaire assurant le suivi et la surveillance des oiseaux en semaine...

Amanda Prime, stagiaire « gypaète », nous raconte :

" Ce mercredi 19 juin 2013, a débuté ce nouveau mois d’aventures, de péripéties, de suspens, de coquineries, de bêtises et de farnientes barbuesques !

C’est ainsi que Kirsi (probablement un mâle de 91 jours, en attente des résultats des analyses génétiques) et Gerlinde (femelle de 110 jours) sont arrivés dans nos vertes montagnes, sous un soleil un peu capricieux et un vent fou.

Après avoir réussi à déjouer les malices d’un cameraman capricieux, nos deux petits ont pu découvrir les joies de leur cavité installée tout spécialement pour eux. Ce qui a valu un mouvement de joie (inoubliable) à notre garde Bruno, profondément investi dans l’opération.

Les oiseaux ont rapidement surmonté le stress du voyage et se sont rapidement mis à s’alimenter, à boire et à fienter normalement. Déjà on découvre les traits de caractère de chacun. Ainsi, Kirsi est plutôt passif et aime bien se laisser aller, il rêvasse dans son nid et ne se décide à s’activer que pour aller boire (et pas qu’un peu !), manger et faire quelques séries de battement d’ailes. Gerlinde, elle montre bien qu’elle est plus âgée et plus responsable en restant presque en permanence en vigilance, observant tout ce qu’il se passe. Elle est aussi beaucoup plus inventive que son compère et aime manipuler ce qui se trouve dans la cavité. Ainsi, elle a réaménagée son nid ! Elle est aussi très coquette, ne se lassant jamais de remettre ses plumes en place… (nous ne ferons aucun commentaire à ce propos…) On regrette cependant qu’ils ne soient pas plus actifs sur les battements d’ailes… espérons qu’ils s’y mettront rapidement, ce ne sont pas des animaux terrestres tout de même !

Nos deux protégés ont d’ores et déjà eu droit à des visites intéressantes, deux jeunes chamois sont montés les voir rapidement ainsi qu’un bouquetin qui a eu la peur de sa vie ! Des vautours fauves, des aigles royaux, des grands corbeaux, des martinets et un pic noir sont passés dans le ciel, à distance ou à proximité de la cavité suscitant à chaque fois l’intérêt de Gerlinde.

Nous les avons quittés ce vendredi, tous deux endormis paisiblement, laissant la place aux bénévoles du week-end… que nous réservent-ils la semaine prochaine ?"