Les enfants quittent le nid… Au tour de Lousa !

Sans doute un peu jalouse de l’attention que l’on a pu manifester dernièrement à ses deux conscrits, Lousa s’est sentie obligée de faire parler d’elle… Les dernières données GPS de Lousa qui nous sont parvenues ces deux dernières semaines nous informent que la jeune gypaète est allée faire un tour dans le Dévoluy. Après un an de sécurité et d’attachement au Parc du Vercors c’est sûr que cela nous peine un peu. Enfin, c’est souvent en voyageant que l’on se rend compte que finalement on est bien chez soit !!

Quand à Stéphan, sa discrétion n’est pas encore au point : il a été aperçu par un parapentiste du Mercantour au N-O du Bernardoz à 3000m d’altitude, qui l’a pris en photo le 8 avril dernier. Cela nous a permis de reconnaître les décolorations de ses plumes et de mettre un terme à son anonymat depuis qu’il s’est débarrassé de son GPS.

Pourtant, il avait essayé de mettre au point un nouveau stratagème de camouflage en se faisant passer pour un autre : il aurait été observé en Suisse le 5 avril… Un peu sceptique nous nous demandions comment Stéphan aurait pu faire l’aller-retour Mercantour-Suisse-Mercantour en si peu de temps, mais tout reste possible avec ce genre de volatile !! Il s’est finalement avéré que l’oiseau repéré n’était pas Stéphan, réduisant à néant sa stratégie de diversion. C’est donc suite à cet épisode que l’oiseau dépité s’est fait repéré le 8 dans le Mercantour près de l’endroit où il s’est débarrassé de son émetteur. (Le malfrat revient toujours sur le lieu de son crime !). En tout cas, nous sommes à présent sûrs que Stéphan est en bonne santé.

Marie