Biodiversité

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

0 | 15 | 30 | 45 | 60

mercredi 23 février 2011

Le Gypaète-info du Vercors : les numéros 1 et 2 !

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

Clés de reconnaissance de gypaètes...

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mercredi 23 février 2011

Le Gypaète-info du Vercors : les numéros 1 et 2 !

Voici la petite note, le Gypaète-info n°1, qui avait été réalisée à l’époque de l’envol de "nos" petits protégés en juillet 2010.

Cette petite note a été rédigée pour les experts de l’espèce et nos partenaires de l’opération. Vous y trouverez les informations concernant les envols des trois "petits" gypaètes.

Nous venons de rédiger la deuxième, 7 mois après l’envol, cette fois avec l’idée qu’elle puisse vous être destinée avant tout ! Voici donc en avant première, le Gypaète-info n°2 !

Bonne lecture !

mardi 22 février 2011

Une fois identifié(s) en vol, comment agir ?

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mardi 22 février 2011

Comment reconnaître les Gypaètes barbus en vol ?

Voici ici une fiche qui précise toutes les décolorations effectuées sur certaines plumes des oiseaux lâchés dans les Alpes en 2010.

Cette année 2010 a vu le lâcher de jeunes gypaètes en Italie, en Autriche, en Suisse et chez nous, le Vercors.

Sur cette fiche, vous trouverez :

  • Le nom des oiseaux avec leur code : "BG 616" pour Stéphan.
  • Les plumes qui sont décolorées : "left wing 5-6, 20-21" pour Cordouane ; ce qui signifie que les 5ème et 6ème plumes puis les 20ème et 21ème plumes ont été décolorées.
  • La date et le lieu de naissance des oiseaux : le 28 février 2010 en Haute Savoie (centre d’élevage d’Asters) pour Lousa ; Stéphan venant d’un zoo de la République Tchèque et Cordouane d’un centre d’élevage d’Autriche.
  • Et la couleur des bagues mises aux pattes des oiseaux : "Rings : right talon : cupreous ; left talon : cupreous", c’est à dire cuivre aux deux pattes. Pour rappel, la bague de la patte droite est identique à tous les oiseaux nés et lâchés la même année (donc cuivre pour 2010) et la bague de la patte gauche sert à identifier chaque oiseau individuellement.

Reportage : 6 mois après l’envol, que sont-ils devenus ?

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

lundi 15 novembre 2010

Bee Happy ... L’abeille vit

Aimez-vous le miel ? Souhaitez-vous avoir plus de carottes ? Reconnaissez-vous cette guêpe ? Quand avez-vous vu pour la dernière fois l’Abeille Noire du Vercors ? Que pensez-vous du film Bee Movie de Walt Disney ? Avez-vous déjà pensé à vous associer avec des abeilles pour faire votre repas ?

Etrange enquête penserez-vous ! Impossible de prendre au sérieux ces questions, puisque depuis toujours, en mathématiques on nous apprend qu’il ne faut pas additionner des carottes et des navets.

Pourtant les résultats sont clairs : deux carottes + une abeille = dix carottes + du miel, et 10 kg d’abeilles + 1 jachère = du gibier… Les abeilles + les surfaces agricoles = 153 milliards d’euros de produits alimentaires. De très sérieuses institutions sont formelles.

L’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) : “Il est difficile d’imaginer un seul repas auquel les abeilles ne soient pas associées de près par leur activité pollinisatrice”

l’Agence Française de Sécurité Sanitaire Alimentaire (AFSSA), la Fédération des Chasseurs de l’Isère (FCI), jusqu’au cabinet du Premier Ministre.

Tous sont sensibilisés par la mortalité des abeilles (effondrement de 35 à 50 % des ruchers en 2009) et ont pris conscience du danger qui nous menace si elles venaient à disparaître.

Pénurie alimentaire en premier lieu, car ces “petits ruminants” sont responsables à 80 % de la reproduction végétale, donc du premier maillon de la chaine alimentaire humaine.

Sébastien, Marie-Laure et Ludovic se sont associés au sein de “Bee Happy, l’abeille vit” en 2009 pour sensibiliser le public à la biodiversité par la promotion de la culture apicole.

Leur démarche et un jeu virtuel ont été remarqués par l’Union Nationale de Apiculteurs Français, le syndicat Drôme Ardèche, et ils sont parrainés par Eric Tourneret, photographe (Le Peuple des Abeilles, éditions Rustica), Yvon Achard, apiculteur et assistant vétérinaire, J.-M. Barbançon, président de la Fédération des organismes sanitaires apicoles.

A La Chapelle-en-Vercors ils travaillent à la fabrication de ruchers pour enfants avec les écoles et le collège du canton en commençant par un jeu sur Internet : http://www.bee-happy.eu/

Ils ont mis en place un rucher d’observation sur la Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux, des jachères apicoles, en association avec les apiculteurs locaux, des agriculteurs et les institutions, ainsi qu’un partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Castille (Espagne).

Tous sont partants et des actions devraient se mettre en place cette année. Pour commencer ils veulent créer pour le printemps un événement (marché, animation, conférence, exposition). Les apiculteurs et personnes motivées peuvent se joindre à ce projet en appelant le 04 75 48 28 39. Contact : Ludovic Maillet

http://www.bee-happy.asso.fr

mardi 21 septembre 2010

Comptage d’Hirondelles

L’association Lysandra compte les nids d’hirondelles à Beaufort-sur-Gervanne. Que l’on soit passionné d’ornithologie ou non, lorsque l’on découvre les virevoltes des hirondelles un beau matin de printemps, c’est toujours un moment singulier, comme un clin d’oeil de la nature suffisant à vous mettre de bonne humeur pour la journée. Inversement, leurs rassemblements spectaculaires à l’automne sont souvent empreints d’une pointe de nostalgie : cette fois alors l’été est bien terminé ! En les observant parfois on se met à rêver…

Ces oiseaux d’une vingtaine de grammes ont dû parcourir plus de 10 000 kilomètres pour retrouver leurs nids au coin de nos toits ! Ces boules de plumes vont ensuite retourner passer l’hiver au Sénégal, au Niger ou encore en Afrique du sud… Elles vont survoler la Méditerranée, le Sahara, les forêts humides, les savanes, les éléphants… Elles côtoient tant de paysages que la plupart d’entre nous ne verront jamais !

Peu de villages drômois peuvent se targuer d’accueillir autant d’hirondelles de fenêtre qu’à Beaufort-sur-Gervanne ! Voilà qui est plutôt de bon augure, car ces sentinelles de la qualité de notre environnement sont globalement menacées. On estime en effet que les populations d’hirondelles de fenêtre et d’hirondelles rustiques ont diminué selon les régions en Europe de 20 à 50 % depuis les années 1970. En France, les hirondelles sont protégées par la loi depuis 1976… Pourquoi alors un tel déclin ? Le recul des petites exploitations agricoles, la fermeture des étables et des écuries, l’usage excessif des traitements phytosanitaires en agriculture (mais aussi dans nos jardins individuels !), la banalisation des paysages ruraux, sont autant de facteurs défavorables.

Ainsi, les comptages des nids organisés chaque année à Beaufort, comme un peu partout en France, permettent d’obtenir une tendance d’évolution des populations. Le principe est simple : toutes les colonies sont pointées précisément sur un plan et tous les nids occupés pour la nidification sont comptabilisés. Mais au-delà de l’intérêt naturaliste, l’objectif est aussi pédagogique et les habitants sont ravis de participer à cette opération toujours très conviviale. Un bon prétexte aussi pour parler nature avec les anciens du village qui nous racontent “leurs” hirondelles, celles des rues et des activités du Beaufort d’autrefois. Un grand merci aux participants !

vendredi 16 juillet 2010

Quelques anecdotes récoltées pendant la phase de suivi au taquet

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

jeudi 15 juillet 2010

Quelques séquences vidéo sur les gypaètes

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mercredi 7 juillet 2010

L’envol des gypaètes

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mardi 6 juillet 2010

Suivez les Gypaètes grâce à leurs émetteurs GPS

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mardi 6 juillet 2010

C’est pour bientôt !!

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

mercredi 23 juin 2010

Le retour des barbus

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

Des nouvelles de nos voisins italiens

Ce billet est en accès réservé.

Lire la suite...

0 | 15 | 30 | 45 | 60