Alimentation santé territoire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 12 janvier 2011

LiProCo – LIENS PRODUCTEURS-CONSOMMATEURS.

LiProCo est un projet de recherche financé par le programme PSDR.

  • C’est un projet interrégional - entre Grand-Ouest et Rhône-Alpes, qui réunit des acteurs professionnels (FR Civam, Chambres d’agriculture, acteurs de l’agriculture biologique et des circuits courts) et des enseignants-chercheurs issus de plusieurs disciplines des sciences humaines (anthropologie, géographie, gestion, marketing, socio-économie, sociologie).
  • Ce projet a pour objet les circuits-courts alimentaires et pour objectif d’identifier les facteurs d’émergence et de pérennité des initiatives, qui mettent en avant les proximités entre producteurs et consommateurs pour mieux valoriser les produits alimentaires.
Pour un accès aux différents supports de présentation utilisés lors du Séminaire du 02.12.10 « Interroger les circuits-courts alimentaires pour mieux les accompagner  » : http://liproco-circuits-courts.com/...

Pour davantage d’informations : http://liproco-circuits-courts.com/

PSDR - Pour et Sur le Développement Régional Rhône-Alpes

Le programme PSDR travaille à la coopération active entre recherche et développement. Il œuvre au développement d’outils et d’actions de valorisation à destination des acteurs régionaux du développement territorial et des filières agricole.

Lancé à l’initiative de l’INRA en 1995, le programme en est aujourd’hui à sa troisième génération (2007 – 2011)

Durant 4 ans (2007-2011), des équipes réunissant des chercheurs et des acteurs en charge du développement territorial sont mobilisées dans le cadre de 7 projets de recherche financés et travaillent sur des questions diversifiées du développement régional.

Chaque année, des séminaires et des conférences à destination des chercheurs et des acteurs du développement sont organisés.

Objectifs :

Les partenaires du programme souhaitent que chercheurs et acteurs travaillent ensemble, de manière à ce que les résultats de la recherche puissent donner naissance à des outils et méthodes utiles aux acteurs régionaux : ce transfert de connaissances et d’outils est appelé "valorisation".

A titre d’exemple, un guide méthodologique "Produits de terroir - Comprendre et agir" a été conçu par 2 chercheurs à l’UMR éco-anthropologie et ethnobiologie (CNRS-Muséum national d’histoire naturelle) en partenariat avec le Centre de ressource du développement Rural Rhône-Alpes (CRDR) afin de donner aux acteurs qui œuvrent au développement des Territoires ou des filières des clés de compréhension de ces produits, afin de mieux en Raisonner les démarches de valorisation.

Pour en savoir plus, accéder au site du PSDR.

CRDR - Centre Régional de Ressources du Développement Rural

Le CRDR se consacre à la professionnalisation des agents de développement rural de Rhône-Alpes à qui il propose gratuitement des formations, de l’information, des échanges d’expérience et des appuis méthodologiques.  

  • Une démarche de construction d’offres d’activités, par l’impulsion et la conduite d’initiatives locales, permet de maintenir et créer ces activités à partir de potentiels locaux : les ressources humaines, les besoins de la population, le tissu économique existant, l’environnement...
  • Et puisque nous sommes dans le Parc Naturel Régional du Vercors, voici le lien proposé par le CRDR pour accéder à leur RECUEIL D’EXPÉRIENCES SUR LES SERVICES EN MONTAGNE : http://www.caprural.org/services/67...
  • A votre disposition une fiche repère sur les ressources Internet dédiées aux initiatives locales (action LEADER, développement rural, politique de la ville…) :
    PDF - 187.7 ko

« Les fiches du CRDR - Repères pour agir n° 9 Bases de données d’initiatives locales »

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site du CRDR

mercredi 12 janvier 2011

INPACT – Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale

Le pôle INPACT Rhône-Alpes regroupe 8 associations de développement agricole et rurale. Les objectifs principaux du réseau sont de donner davantage de garantie au consommateurs, de favoriser le développement d’une agriculture durable, respectueuse de l’environnement, des territoires, des peuples et de favoriser la création d’emploi.

Le réseau INPACT Rhône –Alpes met en œuvre de manière coordonnée un ensemble d’actions :

  • Élaborer et diffuser des références sur l’agriculture durable
  • Encourager le changement et l’évolution des systèmes de production
  • Promouvoir une agriculture multifonctionnelle favorable à l’installation et l’emploi
  • Développer les liens entre agriculture et territoire
Exemple d’actions du réseau INPACT : Contribution du réseau INPACT aux travaux sur les circuits courts , CIVAMEDIA, septembre, octobre, novembre 2010, p.7.
PDF - 634.8 ko

Pour en savoir plus : http://inpact.ra.free.fr/index.html

SYTALP – Synergies Tourisme-Agriculture dans les Alpes

Ce programme est porté par le SUACI (Service montagne des chambres d’agriculture des Alpes du Nord) et par Rhône-Alpes Tourisme via la MITRA (Mission d’ingénierie touristique Rhône-Alpes).

L’ambition de la démarche SYTALP est de favoriser la diversification touristique dans les territoires alpins par un rapprochement des secteurs économiques de l’agriculture et du tourisme.

Les deux structures initiatrices apportent, entre autre, un appui méthodologique aux porteurs de projets pour faciliter l’émergence d’offres touristiques par la construction de partenariats.

La démarche connaît deux phases :

  • la première à pour objet de repérer et analyser des expériences originales de coopération tourisme-agriculture intersectoriels valorisant les ressources locales ;
  • la seconde permet d’initier et d’accompagner la mise en œuvre de quelques projets locaux innovants ayant valeur d’exemplarité en matière de combinaison d’activités économiques, de diversification de l’activité agricole sur les exploitations et d’innovation dans l’offre de produits touristiques

Plus d’infos sur le programme SYTALP sur la base de données documentaire de Rhône-Alpes Tourisme

ACCÉDER AU BILAN DE LA PHASE DE CAPITALISATION DES EXPÉRIENCES EXISTANTES :
PDF - 606.2 ko