Le projet de développement local de la Communauté de Communes de Die vise la modernisation de l’abattoir. Le but étant dans un premier temps d’éviter sa fermeture mais également d’assurer la continuité et le développement des circuits courts à partir de cette structure.

Présentation

En 2004, l’abattoir municipal de Die devient Abattoir intercommunal, propriété de la Communauté de Communes du Diois (CCD). Aujourd’hui considéré comme un véritable outil de développement local, cet abattoir "façonnier" ne s’occupe que de découpe et n’achète aucune bête.

Contexte et objectif

Contexte

En 2002, l’abattoir n’était plus aux normes : menace de fermeture (nombreuses fermetures d’équipements plus grands en France) face à diverses contraintes

  • Mauvaises conditions de travail
  • Faible tonnage
  • Difficulté de gestion de la Ville de Die

=> Il devenait logique que ce soit la Communauté de Communes qui porte cet outil à vocation intercommunale. Par chance, au moment de la réflexion, l’abattoir n’a pas été mis en concurrence avec une autre structure publique ; il aurait alors pu disparaître au profit d’autres choses (médiathèque, piscine…)

Objectifs

  • Maintenir ce service public (sinon pas de service à moins de 70Km)
  • Valoriser les produits locaux/bio en circuits courts
  • Maintenir/créer des emplois

Enjeux et perspectives

Enjeux

Faire vivre et pérenniser l’activité du dernier abattoir public (en délégation de service public) de la Drôme :

  • Optimiser une capacité d’investissement qui croît avec l’évolution du loyer.
  • Maintenir le bâtiment en état de fonctionnement (avoir de la visibilité sur la programmation des travaux à venir)
  • Une pérennité conditionnée par l’implication des usagers et par la bonne entente entre la CCD et la SARL. Accompagner l’évolution du tonnage :
  • La demande progresse : Diois, territoires voisins, restauration collective
  • Certains jours, la limite de stockage est déjà atteinte.
  • Les besoins en 2° transformation (mets cuisinés) pourraient croître.

Perspectives

  • La CCD souhaite accompagner le développement de l’abattoir en accord avec les gérants de la SARL et en phase avec la stratégie Biovallée© (construction d’un éco-territoire rural de référence en matière de développement durable) pour la réalisation de travaux.
  • Des boutiques paysannes ont permis un débouché supplémentaire pour des éleveurs : toucher une clientèle plus éloignée, nouvelle (Sud de la Drôme, Nord du Vaucluse). => Des possibilités de développement existent pour les fermiers utilisateurs de l’abattoir, d’autant qu’il n’a pas atteint son quota maximum

Moyens humains

Pilote de l’action

La Communauté de Communes du Diois (CCD) prend le relais de la Commune de Die et devient propriétaire de l’abattoir.Gestionnaire en délégation de service public : La SARL Abattoir du Diois (49 sociétaires- 7 co-gérants)

Partenaires

Soutien financier

  • L’État, le Conseil général de la Drôme, l’Agence de l’eau et la Région, Les collectivités locales (Villes de Die et de Crest, Parc du Vercors, Communautés de communes du Val de Drôme, du Vercors, du Pays de Saillans, du Crestois)
  • La CCD rembourse les emprunts contractés grâce à la taxe d’usage (10 cts/kg de bête abattue) versée par la SARL.
  • Syndicat d’électrification de la Drôme (projet photovoltaïque : assure les travaux de toiture ; vend l’électricité pour son compte). Soutien technique
  • L’ADIV (Association de développement de l’industrie de la viande) participe au montage de dossier au côté de la CCD et fait des préconisations.
  • GRETA (isolation -chaux-chanvre- du local de vie et de l’ensemble des murs originaux du bâtiment)
  • D’autres abattoirs.

Bénéficiaires

  • Les producteurs : la salle de découpe évite le transport des carcasses (moindre coût et plus de traçabilité) et permet aux éleveurs de vendre en direct grâce aux emballages sous vides et à une découpe à la demande (suppression d’un intermédiaire donc gain supérieur),
  • Pour le territoire : c’est un atout indéniable d’avoir un abattoir.

Plus de renseignements dans la fiche ci-dessous