Après un approvisionnement uniquement en produits bio, le centre de vacances se tourne vers le bio et le local.Il s’approvisionne depuis 5 ans à l’échelon local grâce à la réalisation d’un référencement des producteurs locaux, d’une étude de l’offre et de la demande et de plusieurs outils devant venir en aide à l’économe.

Présentation

  • L’association Le Martouret, structure d’accueil de groupes, est implantée au cœur du pays Diois. Le centre est un lieu vivant toute l’année grâce à ses offres différentes : centre de vacances, de loisirs, classes de découverte, accueil de groupes.
  • Le Martouret souhaite développer une activité en cohérence avec son territoire et les enjeux du développement durable. La restauration étant une de ses principales activités, le centre s’oriente dés 2005 sur un approvisionnement Bio et local.

Contexte et objectif

Contexte

Le Martouret se situe sur la Communauté Des Communes du Diois qui regroupe les cantons de Die, de Châtillon en Diois, de Luc en Diois et de la Motte Chalancon. Sur ce territoire vaste qu’est le Diois, dans la vallée de la Drôme, entre Vercors et Provence, la déprise agricole reste généralement moins importante sur ce territoire que partout en France.

3 échelles pour 3 objectifs

  • A l’échelle des consommateurs : répondre aux attentes de certains et sensibiliser à l’agriculture biologique, au développement durable et au dynamisme agricole du Diois, ceux qui ne le sont pas.
  • A l’échelle du territoire : soutenir une production agricole locale de qualité en impliquant le centre et d’autres acteurs dans une démarche de valorisation des produits locaux et bio au sein de leurs structures de restauration.
  • A l’échelle du Martouret : conforter l’ancrage territorial de la structure et le souhait des salariés de travailler pour la durabilité

Enjeux et perspectives

  • Mise en place de stages « cuisine » auprès d’adultes retraités en lien avec les caisses de retraite
  • Mise en route (en espérant que cela soit rapide) d’une plate forme collective : Julie Portier technicienne à la communauté des communes du Diois a fait une enquête sur les besoins des structures collectives de la région (lycée collège école) pour la création d’une plate forme

Moyens humains

Pilote de l’action

  • Le Martouret - Mme VARTANIAN

Partenaires

  • Au moment du référencement des producteurs locaux, le centre a bénéficié d’un entretien avec le technicien de la Communauté des communes en charge de l’agriculture.

Bénéficiaires

  • Les publics accueillis, le territoire et ces paysans, le centre et ses salariés.