Alimentation santé territoire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 17 mai 2011

L’OASIS

Depuis 2005, le centre de vacances l’Oasis situé à Méaudre est progressivement passé à une cuisine bio et locale, pour atteindre aujourd’hui dans ses menus un pourcentage de produits bio et locaux de près de 60%.

Présentation

L’Oasis, un centre de vacances dans le parc naturel régional du Vercors, accueille des classes de découvertes, des séjours vacances, des collèges, des familles en pension complète ou en gestion libre.

Contexte et objectif

Contexte

La localisation, au sein d’un Parc Naturel, est un élément déterminant de la réflexion. La volonté de coller à cette image de protection et de valorisation du territoire et au programme Alimentation Santé Territoire mené par le Parc du Vercors a été à l’initiative de cette démarche.

Objectif

L’objectif étant de travailler sur la qualité avec des produits locaux et des produits issus de l’agriculture biologique.

Enjeux et perspectives

Souhaits pour le futur

  • Que davantage de centres de vacances rejoignent la démarche afin de pouvoir conforter les producteurs qui font l’effort d’approvisionner le marché local en priorité et/ou de passer en bio.
  • Que ce regroupement plus massif et une meilleure structuration des centres (comme une sorte de grosse AMAP) leur permettent d’impacter sur les volumes consommer et donc sur les prix.
  • Que cette structuration se fasse au sein du programme AST.
  • Que les orientations prises le soient sur la base de constats de terrain, partagés par le plus grand nombre.
  • Parfaire nos pratiques (l’Oasis et tous les centres de vacances concernés).
  • Maîtriser davantage les repas sans viande…

Afin de

  • Sensibiliser plus d’enfants.
  • Promouvoir ensemble l’image « d’un massif qui se mobilise autour de l’alimentation de ses enfants ».

Moyens humains

Pilote de l’action

- Le responsable de la structure Monsieur Eric BRUNOT est le moteur de l’action depuis ces débuts.

Partenaires

Le CPIE pour sa coordination de la partie accompagnement des restaurants collectifs au sein du programme AST.

Le réseau CED (Citoyenneté, Environnement, Développement durable) : un programme de la Ligue de l’Enseignement pour l’éducation à l’environnement- dont les rencontres de cette année étaient basées sur l’alimentation.

L’ACEV (Association des Centres pour Enfants en Vercors) dont le centre l’Oasis fait partie. Le Parc Naturel Régional du Vercors dans le cadre de son programme Alimentation Santé Territoire

La Ligue de l’Enseignement (auquel l’Oasis est rattaché) pour l’augmentation de la prime alimentaire.

Bénéficiaires

- Les publics accueillis : adultes et enfants.

Pour plus de détails, télécharger la fiche détaillée ci-dessous

Le Martouret

Après un approvisionnement uniquement en produits bio, le centre de vacances se tourne vers le bio et le local.Il s’approvisionne depuis 5 ans à l’échelon local grâce à la réalisation d’un référencement des producteurs locaux, d’une étude de l’offre et de la demande et de plusieurs outils devant venir en aide à l’économe.

Présentation

  • L’association Le Martouret, structure d’accueil de groupes, est implantée au cœur du pays Diois. Le centre est un lieu vivant toute l’année grâce à ses offres différentes : centre de vacances, de loisirs, classes de découverte, accueil de groupes.
  • Le Martouret souhaite développer une activité en cohérence avec son territoire et les enjeux du développement durable. La restauration étant une de ses principales activités, le centre s’oriente dés 2005 sur un approvisionnement Bio et local.

Contexte et objectif

Contexte

Le Martouret se situe sur la Communauté Des Communes du Diois qui regroupe les cantons de Die, de Châtillon en Diois, de Luc en Diois et de la Motte Chalancon. Sur ce territoire vaste qu’est le Diois, dans la vallée de la Drôme, entre Vercors et Provence, la déprise agricole reste généralement moins importante sur ce territoire que partout en France.

3 échelles pour 3 objectifs

  • A l’échelle des consommateurs : répondre aux attentes de certains et sensibiliser à l’agriculture biologique, au développement durable et au dynamisme agricole du Diois, ceux qui ne le sont pas.
  • A l’échelle du territoire : soutenir une production agricole locale de qualité en impliquant le centre et d’autres acteurs dans une démarche de valorisation des produits locaux et bio au sein de leurs structures de restauration.
  • A l’échelle du Martouret : conforter l’ancrage territorial de la structure et le souhait des salariés de travailler pour la durabilité

Enjeux et perspectives

  • Mise en place de stages « cuisine » auprès d’adultes retraités en lien avec les caisses de retraite
  • Mise en route (en espérant que cela soit rapide) d’une plate forme collective : Julie Portier technicienne à la communauté des communes du Diois a fait une enquête sur les besoins des structures collectives de la région (lycée collège école) pour la création d’une plate forme

Moyens humains

Pilote de l’action

  • Le Martouret - Mme VARTANIAN

Partenaires

  • Au moment du référencement des producteurs locaux, le centre a bénéficié d’un entretien avec le technicien de la Communauté des communes en charge de l’agriculture.

Bénéficiaires

  • Les publics accueillis, le territoire et ces paysans, le centre et ses salariés.

LE BOIS DE LUNE

Le Bois de Lune a su constituer progressivement un réseau de producteurs locaux qui approvisionnent le centre en produits bio et locaux. Avec l’élargissement du panel de producteurs, le centre voit ses commandes augmenter de la part des cantines locales -il assure la restauration de deux cantines scolaires proches- et voit grandir l’intérêt des publics accueillis au centre.

Présentation

Au cœur du Parc Naturel Régional du Vercors, le centre du Bois de Lune qui accueille des groupes toute l’année, est également en charge de la gestion de la cantine de Méaudre et d’Autrans.

Contexte et objectif

Contexte

  • Dés 2000, le centre propose un repas bio tous les mois, il est ainsi précurseur en la matière sur le Vercors.
  • Après avoir constitué un important réseau de fournisseurs, les menus proposés sont composés à 80% de produits « bio ».

Objectif

Fournir une restauration collective bio et/ou locale : le local étant privilégié par rapport à du bio extra-local.

Enjeux et perspectives

  • Le Bois de Lune souhaite approcher le plus possible des 100% de produit biologique.
  • Et plus globalement, faire prendre conscience de l’importance d’une alimentation saine et équilibrée, comprendre les enjeux liés à l’environnement, sensibiliser par les goûts et le plaisir de se nourrir.

Moyens humains

Pilote de l’action

  • Le bois de Lune SARL (centre d’accueil de séjours) et ses 2 associées : Christel RAVIX et Jacqueline ROCHAS

Partenaires

Le CPIE, l’ACEV et le PNRV (programme Alimentation Santé Territoire)

Bénéficiaires

  • Les écoles qui bénéficient de l’approvisionnement par le Bois de Lune.
  • Les enfants qui viennent dans le cadre du centre de vacances.
  • Ce qui représente environ 50 000 repas préparés/an.